Publié le 4 commentaires

Atelier Création Bonsaï // Sam 16 Nov 10h à 12h30 // Lyon-Marcy l’Etoile

Succombez à la poésie du bonsaï, l’art japonais de l’arbre nain !


Votre fierté du jour sera d’apprendre et de réaliser les techniques et procédés liés à l’art de l’arbre nain ou du bonsaï.

Vous repartirez ainsi avec votre bonsaï que vous aurez préalablement taillé, ligaturé et rempoté de vos petites mains.

De nombreuses surprises cadeaux vous attendent ainsi qu’une dégustation en fin d’atelier 😋!

Les places sont limitées, alors inscrivez-vous vite sur le lien ci-dessous ou notre page Facebook.


Pour nous trouver, rendez-vous à la Jardinerie Delbard 1315 Route de Sain Bel 69280 Macry l’Etoile.

Un parking fermé est à votre disposition.


Remerciements aux partenaires et contributeurs :



Crédit textes et photos : OsezPlanterCaPousse

Publié le

Le surfaçage, qu’est-ce-que c’est ?

Rempoter oui mais comment fait-on quand les plantes sont trop volumineuses ou trop lourdes pour être manipuler ?

Quand le rempotage n’est pas possible car les spécimens ne le permettent pas, procédez à un surfaçage autrement dit au remplacement de terreau en surface.

Concrètement, il s’agit de gratter la terre sur une profondeur la plus importante possible jusqu’à 1/3 de la motte maximum tout en prenant garde de ne pas abîmer les racines.

Certes, certaines risquent d’être endommagées, mais le mal est moindre en comparaison des bienfaits de la nouvelle terre et des nouveaux nutriments qu’elle contient.



Ici, un cyprès en pot que j’ai cultivé en bonsaï avec une taille nuage commencée il y a 5 ans.

Après, sélection des branches principales à la fois pour leurs diamètres et pour leurs implantations, petit à petit, à force de tailler les extrémités les nuages se sont constitués.

Je n’avais jamais changé le terreau, il était grand temps…




Crédits textes, photos et vidéo : OsezPlanterCaPousse
Gants : Rostaing garden

Publié le 5 commentaires

Alocasia Zebrina, un zèbre-éléphant dans le salon

Cette plante tropicale s’est très vite frayée un chemin dans nos salons avec son allure entre le zèbre et l’éléphant nous plongeant cette fois-ci, non pas dans la jungle, mais plutôt dans la savane africaine.

Ses longues tiges zébrées plus ou moins claires en fonction de leurs maturités, et ses feuilles XXL aux formes d’oreilles d’éléphants lui valent d’ailleurs les surnoms de plante zèbre ou plante oreilles d’éléphants !



J’ai cette plante depuis 6 mois et c’est un véritable bonheur de l’observer grandir et produire de magnifiques tiges et feuilles. Elle imposante, majestueuse, originale, et sa croissance modérée fait d’elle une plante d’intérieur parfaite !

Originaires des forêts tropicales d’Asie, elle apprécie donc les espaces lumineux sans soleil direct ou quelques minutes seulement d’un soleil très léger du matin ou du soir, mais elle se plaira tout aussi bien dans un espace moins lumineux poussant à l’abri de grands arbres à l’état sauvage.

Ses racines sont des rhizomes ou tubercules et constituent une réserve d’eau pour la plante. Elle a donc besoin d’une terre légère et bien drainée pour plante d’intérieur et d’un arrosage régulier en quantité modérée.


 Alocasia zebrina
Alocasia zebrina

Voici mes petites astuces de culture, d’entretien et de soins :

Je l’ai placé dans ma cuisine, une pièce plutôt humide et relativement éloignée de la fenêtre. Son emplacement actuel est plutôt tamisé, sans soleil et lumière directe.

Je l’arrose une fois tous les 15 jours avec de l’eau tiède à raison de 50cl, et j’attends que le terreau soit sec juste en surface pour arroser de nouveau. Son terreau doit être entre humide et légèrement sec en surface de manière constante. L’utilisation d’oya en terre cuite pour arroser ce type de plante est tout à fait adapté. Découvrez cette astuce d’arrosage écologique ici.

Pour assurer un bon développement bactérien, prévenir des mauvaises odeurs ou encore des maladies fongiques propices aux plantes tropicales, j’utilise du charbon de bois actif. Cet élément naturel que je mets directement dans la terre est une astuce très simple et d’une efficacité à toute épreuve. Vous pouvez utiliser aussi un simple morceau ce charbon de bois.

L’ajout d’engrais est conseillé en période de croissance d’Avril à Octobre pour lui apporter les nutriments nécessaires qu’elle puise et qu’il faut renouveler régulièrement.

Pour lui faciliter de le travail de photosynthèse, un nettoyage des feuilles tous les mois s’impose afin qu’elle capte le maximum de lumière surtout en période hivernale où les jours sont plus courts. Vous pouvez soit dépoussiérer avec délicatesse les feuilles à l’aide d’un linge humide, ou le cas échéant une petite douche tous les 15 jours lui sera tout aussi bénéfique.

Enfin, un tuteur pour maintenir les feuilles et réduire éventuellement le diamètre de la plante qui a tendance à « s’étaler » si on lui en laisse l’opportunité, peut être utilisé.


 Alocasia zebrina
Alocasia zebrina

BOUTURAGE

3 possibilités s’offrent à vous :

Prélevez une tige double (c’est-à-dire avec 2 tiges minium maintenues ensemble à la base) si possible directement avec des racines et des rhizomes à l’occasion d’un rempotage par exemple et replantez en terre votre bouture déjà racinée.

Vous avez essayé mais zut, les racines ne sont pas venues ! Ce n’est pas grave, plongez votre bouture dans un vase avec de l’eau à température ambiante. Prenez soin d’elle en suivant ces quelques conseils et au bout de quelques semaines des racines relativement grosses et blanches vont apparaître. Dès que vous avez une dizaine de racines d’environ dix centimètres, replantez votre bouture en terre.

Dernière option, attendre patiemment la formation de rejet. C’est la solution la plus simple finalement ! Laissez la nature faire les choses.

Les rejets sont formés par les plantes lorsqu’il y a déséquilibre entre sa masse racinaire et sa masse aérienne. Donc finalement l’abstention de rempotage permet la formation de rejets. Prélevez délicatement le rejet avec ses racines et replantez en terre.

NB : Pour réaliser ces manipulations parfois délicates, je vous conseille de le faire lorsque la plante est plutôt sèche. Les racines se sépareront plus facilement et cela diminue les risques de les casser.


BON A SAVOIR

Enfin, sachez qu’une feuille qui jaunit est très souvent signe de nouvelles feuilles en formation, alors scrutez bien la base des tiges et si vous constatez des gonflements c’est sûrement une feuille qui se prépare.

Petite particularité et bizarrerie sur la photo ci-dessous que j’ai imputé à un manque d’eau. Cette feuille qui se retourne sur elle-même telle une virgule a repris finalement sa forme normale au bout de quelques jours.


 Alocasia zebrina
Alocasia zebrina

Pour aller plus loin, découvrez en vidéo YT l’entretien, l’arrosage, le rempotage, l’exposition, les soins, les maladies et traitements naturels.

Crédits photos, vidéos et textes : OsezPlanterCaPousse
Publié le

Coup de cœur pour la nouvelle gamme de gants « girly » de Rostaing

Pourquoi devrions-nous perdre notre « sex-appeal » et notre féminité pendant nos activités de jardinage ?

Une société française, l’entreprise ROSTAING innove et mise à fond sur la carte du design et de la gente féminine !

Et je crois qu’on ne les remerciera jamais assez pour leurs magnifiques créations subtiles et performantes.

Découvrez dans cet article deux modèles de leur nouvelle gamme 2019 de gants de jardinage ultra-fashion et travaillée que j’ai eu le plaisir de découvrir en avant première !

Je vous en avais déjà parlé dans le Top 5 des idées cadeaux pour ‘plant lover’, mais ils méritent un article entier dédié à eux 🙂 .

Pour concevoir ces produits coup de cœur, tout a été savamment pensé ! Les couleurs, la résistance, la dextérité et bien plus encore…


NUDE-I

Destinés aux petits travaux de rempotage, ces gants sans couture à effet seconde peau, étanches en paume, apportent de la douceur, et protègent efficacement les mains des salissures et de l’humidité.

L’éveil des sens a été le leitmotiv de leurs recherches. Nos yeux, d’abord, s’émerveillent d’une teinte « nude » douce et féminine et qui ne déteint dans le temps. Ensuite, viens le toucher et subtilement des matières douces et naturelles se ressentent, étant composé à 90% de fibres de bambou.

Et comble du raffinement, ce modèle est parfumé aux huiles essentielles d’eucalyptus, plus qu’agréable.

La baseline aussi est révélatrice : « La beauté est un jardin sauvage… »


Crédit photo : Rostaing

NUDE-I

Tailles disponibles : 6/7/8
Prix public indicatif : 5,90 euros TTC
Points de vente : jardineries Commercialisation janvier 2019


FLOWER-I

Destinés à des travaux un peu plus conséquents de plantation et désherbage, ce modèle original délicatement orné d’un motif fleuri est enduit en latex sur la paume et les doigts pour une parfaite étanchéité.

Conçus dans l’esprit des planches botaniques d’antan, il est le compagnon du quotidien indispensables pour les femmes amoureuses de la nature.

Le revêtement en latex n’est pas teint, il se nuance ainsi naturellement avec le fond du décor floral et se patine.

Derrière ses teintes douces et naturelles, il associe résistance, confort, dextérité et durabilité, des qualités indispensables aux travaux de plantation, de taille, de désherbage et d’arrosage.

FLOWER-I

Tailles disponibles : 6/7/8
Prix public indicatif : 7 euros TTC
Points de vente : jardineries Commercialisation janvier 2019


✨ Si vous souhaitez gagner cette paire de gant, un jeu concours est actuellement en ligne sur Instagram ou Facebook jusqu’au 24/12 00h00, n’hésitez pas à participer et à partager à des ami(e)s qu’ils puissent eux aussi tenter leur chance ✨.

🍀Et rappelez-vous, 100% des gagnants ont tenté leur chance 🍀!

Crédits textes : OsezPlanterCaPousse 
Crédits photos : Rostaing & OsezPlanterCaPousse
Remerciement à : Rostaing & Primavera
Publié le

Comment rempoter des plantes? #vidéo

Découvrez les conseils et astuces de OPCP pour réussir vos rempotages en toute simplicité.

Matériels nécessaires :

  • pot percé,
  • feutre de plantation ou géotextile,
  • couche de drainage : types billes d’argiles ou graviers,
  • terre fraîche, adaptée aux besoins de votre plante.

Si vous avez aimé cette vidéo, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube.

Et n’oubliez pas de Liker Commenter et Partager !



Crédit texte et vidéo : OserPlanterCaPousse®
Publié le

Comment rempoter une plante grasse ? #video

Découvrez les manipulations de OPCP pour rempoter vos plantes grasses sans risques.