Publié le 2 commentaires

Envie d’un jardin design ? Optez pour l’art topiaire

Vous souhaitez un jardin design avec des végétaux aux courbes et formes inédites, optez pour les tailles topiaires.

Considéré comme un art proche de la sculpture, l’art topiaire consiste à tailler architecturalement des végétaux selon des formes bien définies.

Pratiquées essentiellement sur des arbres ou arbustes, on retrouve des tailles topiaires aux formes boules, nuages ou spirales principalement, mais également avec des formes plus complexes.

Fréquemment utilisées sur les variétés qui tolèrent des tailles régulières comme les cyprès, if, olivier, buis ou encore troènes, les tailles topiaires ne passent pas inaperçues dans les jardins.

Découvrez dans cette vidéo, comment conserver votre taille topiaire et comment l’entretenir !

Sachez que les topiaires sont magnifiques et nettes que si elles sont taillées et entretenues régulièrement, à raison de tous les 3 semaines en période de croissance.

A vos sécateurs !



Crédits textes et vidéo : OsezPlanterCaPousse

Publié le 4 commentaires

Atelier Création Bonsaï // Sam 16 Nov 10h à 12h30 // Lyon-Marcy l’Etoile

Succombez à la poésie du bonsaï, l’art japonais de l’arbre nain !


Votre fierté du jour sera d’apprendre et de réaliser les techniques et procédés liés à l’art de l’arbre nain ou du bonsaï.

Vous repartirez ainsi avec votre bonsaï que vous aurez préalablement taillé, ligaturé et rempoté de vos petites mains.

De nombreuses surprises cadeaux vous attendent ainsi qu’une dégustation en fin d’atelier 😋!

Les places sont limitées, alors inscrivez-vous vite sur le lien ci-dessous ou notre page Facebook.


Pour nous trouver, rendez-vous à la Jardinerie Delbard 1315 Route de Sain Bel 69280 Macry l’Etoile.

Un parking fermé est à votre disposition.


Remerciements aux partenaires et contributeurs :



Crédit textes et photos : OsezPlanterCaPousse

Publié le

Le surfaçage, qu’est-ce-que c’est ?

Rempoter oui mais comment fait-on quand les plantes sont trop volumineuses ou trop lourdes pour être manipuler ?

Quand le rempotage n’est pas possible car les spécimens ne le permettent pas, procédez à un surfaçage autrement dit au remplacement de terreau en surface.

Concrètement, il s’agit de gratter la terre sur une profondeur la plus importante possible jusqu’à 1/3 de la motte maximum tout en prenant garde de ne pas abîmer les racines.

Certes, certaines risquent d’être endommagées, mais le mal est moindre en comparaison des bienfaits de la nouvelle terre et des nouveaux nutriments qu’elle contient.



Ici, un cyprès en pot que j’ai cultivé en bonsaï avec une taille nuage commencée il y a 5 ans.

Après, sélection des branches principales à la fois pour leurs diamètres et pour leurs implantations, petit à petit, à force de tailler les extrémités les nuages se sont constitués.

Je n’avais jamais changé le terreau, il était grand temps…




Crédits textes, photos et vidéo : OsezPlanterCaPousse
Gants : Rostaing garden

Publié le Un commentaire

Comment faire une taille BOULE ou TOPIAIRE ? #vidéo #DIY

Comment réaliser une taille en forme de boule appelée aussi taille topiaire ?

Découvrez mes conseils et astuces pour une réalisation réussie à coup sûr !

Publié le 8 commentaires

L’art topiaire ou l’art de sculpter !

En forme de nuage, boule, spirale, ou autres, la taille topiaire est tout un art !

On parle d’ailleurs de l’art topiaire ! Cet art consiste à sculpter, donner une forme plus ou moins géométrique à une plante, un arbre ou un bonsaï. Datant de l’Antiquité, cette taille a pris toute sa noblesse lors de la période des célèbres jardins à la française.

Afin que le plant soit bien dense en feuillages, il est primordial de le tailler régulièrement tous les 1 à 2 mois, avec délicatesse car une erreur est visible de suite !

Pour commencer l’art topiaire, je vous conseille le cyprès ou tout autres variétés de plantes résineuses. Cet arbre est le plus simple pour réussir à coup sûr sa première taille topiaire ! Sa croissance est relativement rapide et surtout il est très robuste. Il résiste facilement à la chaleur, et n’est pas sensible aux parasites.

Pour effecteur une taille ronde, je vous conseille de prendre un cintre ou un fil de fer et de l’arrondir à votre guise en fonction du diamètre des boules que vous souhaitez obtenir. Insérer le au milieu du plant. Tout ce qui dépasse le 1/2 cercle pré-défini par vos soins est à couper. Cela fonctionne quelque soit la variété de plantes.

Pour la taille nuage, vous faites la taille boule puis vous couper en 2 de manière horizontale les boules. Arrondissez les cotés et dessous afin de faire des nuages bien propres et nets.

Pour la taille spirale, honnêtement les choses se compliquent. Si vous en possédez déjà un, je vous conseille de le tailler très régulièrement (1 fois par mois l’été, 1 fois tous les 3 le reste de l’année) afin que vous gardiez les lignes directrices du plan de départ. Laissez lui juste prendre de l’épaisseur mais veillez à conserver sa hauteur d’origine.

Si vous tentez l’expérience spirale à partir d’un plant « normal », il va falloir être patient et tailler très régulièrement (tous les mois ou tous les mois 1/2 max) afin de sculpter petit à petit ses lignes. Un tuto sera mis en ligne prochainement qui expliquera concrètement mes petites astuces.

Cette taille peut selon moi se pratiquer sur toutes les plantes à partir du moment où elles ont un tronc avec du bois. Voici une liste d’arbres qui se prêtent bien à cette technique de taille : buis, cyprès, olivier, ficus, troène, if…

Enfin, certaines œuvres d’art grandeur nature de plusieurs mètres de haut et de larges représentent une mise en scène complète avec cette technique.