Publié le Un commentaire

5 étapes au jardin pour passer à l’hiver

L’hiver s’installe à grand pas, avec des températures de plus en plus fraiches qui accompagnent de la chute des feuilles des arbres, changeant le panorama le temps d’une nouvelle saison.

L’automne et l’hiver sont bels et bien installés et il est grand temps de faire un bon ménage au jardin !

Voici 5 étapes à faire au jardin pour préparer l’hiver.


1.RAMASSER LES FEUILLES MORTES

Étalées sur votre pelouse désormais devenue un véritable camaïeu de couleurs automnales flamboyantes dès qu’un rayon de soleil surgit, et malgré ce magnifique spectacle, les feuilles mortes sont à ramasser à la pelle !

Outre le fait qu’elles empêchent votre pelouse de respirer et de faire le plein de lumière pendant cette période où les jours sont courts, elles s’avéreront très utiles pour créer un paillage et protéger naturellement des plantes contre le froid ou pour être utilement recycler en compost que vous utiliserez au printemps prochain pour fertiliser.


5 étapes au jardin pour passer l'hiver
5 étapes au jardin pour passer l’hiver

2. HIVERNER LES ROBINETS & PROTÉGER VOS PLANTES DU FROID

Stoppez l’arrivée d’eau de votre robinet extérieur et purgez le circuit afin que l’eau résiduelle et le gel n’endommage pas votre robinet et vos canalisations.

Puis rangez vos tuyaux d’arrosage et arrosoirs dans une pièce hors gel ou à défaut mettez vos arrosoirs à l’envers – surtout pour les arrosoirs en zinc – afin que l’eau ne s’infiltre pas.

Enfin, découvrez mes astuces pour protéger efficacement vos plantes du froid et du gel.


3. FAIRE PLACE NETTE DES ANNUELLES ET ENTRETIEN DES VIVACES

Retirez les mottes des plantes annuelles fanées et taillez vos plantes vivaces en rabattant les branches mortes, mal placées ou en surnombres.


4. NETTOYER LES OUTILS

Un peintre se doit d’avoir de bons pinceaux, un jardinier de bons outils !

Alors, on vérifie les lames des sécateurs, des tailles-haies, et de la tondeuse. On gratte à la paille de fer la rouille et on affûte les lames. Plus vos lames sont affûtées et tranchantes, moins c’est agressif pour les plantes.

Nettoyez les autres petits outils tels que les pelles, grattoirs, plantoirs de la même manière à l’exception des manches en bois qui apprécieront une huile pour être nourri, conserver leur éclat et éviter toute fissure.

Évidemment on sèche tout bien correctement avant de tout ranger.


5. PLANTER DES BULBES & SE FAIRE UNE COMPOSITION AUTOMNALE

D’octobre à fin décembre, plantez les bulbes à floraisons printanières telle que les tulipes, jacinthes, narcisses en pleine terre, en pot, ou en jardinière. Au printemps, leurs couleurs et parfums vous immergeront directement dans la saison.

Enfin, faites-vous plaisir et préparez-vous une belle composition de saison pour l’extérieur, histoire de ne pas rester avec un jardin « en sommeil ».

Favorisez pour une composition mixte faite à la fois de plantes vivaces : roses de Noël, bruyère, euchère ; et d’annuelles : cyclamen, pensée.

De cette manière vous n’aurez qu’à renouveler les annuelles vous permettant de diversifier au fil des années les variétés et les couleurs.


Crédit photos et textes  : OsezPlanterCaPousse
Publié le 9 commentaires

Mur Végétal Extérieur Grande Hauteur

Ce fut un immense plaisir de réaliser ce mur végétal XXL. Certes, la réalisation fut d’envergure perchée à plus de 5m de hauteur !

Mais quel changement ! Ce mur vide un peu austère qui donne sur une petite cour intérieure tout en longueur désormais végétalisé apporte un agrément substantiel. Outre, l’aspect décoratif, les végétaux amènent de la fraicheur à l’intérieur du patio, de la couleur et un côté vivant.

Le petit plus c’est qu’il est visible de partout, depuis l’entrée, le séjour, la cuisine. Bref, toutes les pièces ont une vue dessus.


De l’étude technique à la réalisation finale, tout a été étudié avec le plus grand soin… D’abord le choix de la structure, puis le choix des végétaux en prenant en compte certaines contraintes et desiderata :

  • Exposition plein nord,
  • Faible luminosité pour la partie basse enclavée du patio,
  • Un effet « Jungle » prédominant fortement souhaité,
  • Des plantes vivaces à feuillages persistants de préférence, tant qu’à faire qu’il ne se dénude pas à l’automne mais qu’il soit toute l’année feuillu et qu’il n’y ait pas de plantes à remplacer tous les ans 🙂
  • Pas de plantes fleuries ou si petites qu’elles sont insignifiantes.

J’ai donc opté pour un mélange de plantes à port varié : rampant, touffu, dressé afin de créer un effet de profondeur visuel.

J’ai aussi opté pour quelques plantes panachées et d’autres aux couleurs plus vives pour amener une touche plus lumineuse et contraster avec la couleur verte prédominante.

Ainsi, ce mur de 5mX1m est composé d’environ 200 plantes vivaces : sagines, luzules, galliums, lierres, fougères, fusins, et d’heuchères pourpre et « crème brulée ».

Que pensez-vous du résultat ? Seriez-vous prêts à envisager un aménagement de ce type dans votre jardin ? N’hésitez pas à me contacter pour étudier sa faisabilité !

Enfin, je remercie sincèrement mon partenaire pour son aide précieuse sans qui je n’aurais pu mener ce magnifique aménagement à son terme.

Je remercie également les Serres du Lycée horticole de Lyon-Dardilly pour leur aide au préalable et souligne que les végétaux installés ont été cultivés par les élèves du Lycée.


Si cet article/vidéo vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de Liker, Commenter et Partager et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.



Crédit texte : OsezPlanterCaPousse 
Crédit musique : Fadded de Not The King