Publié le

Que peux-t-on planter en hiver ?

La période hivernale signe le repos des végétaux mais ce n’est pas autant qu’on ne peut pas fleurir son extérieur l’hiver et profiter d’un jardin ou d’une terrasse aux milles couleurs.

Alors quelles sont les plantes phare de l’hiver dont on peut profiter de l’automne jusqu’à la fin de l’hiver ?


LES FLEURS D’HIVER

Certaines sont vivaces, d’autres annuelles voire bi-annuelles, mais sachez que le panel de variétés de plantes, de diversité de port et de couleurs est très large, de quoi satisfaire tous les goûts !

Parmi elles, on retrouve les plantes fleuries dont vous pourrez profiter immédiatement comme les pensées, les bruyères d’hiver, les chrysanthèmes, les primevères, les cyclamens ou encore les roses de Noël, aussi appelées hellébores…. En pleine terre, en pot ou jardinière, elles sauront contraster avec la grisaille hivernale.


Pensées

Aussi, les feuillages colorés des heuchères pourpre ou caramel ou des graminées ornementales agrémentent les compositions fleuries.


Pensées / Bruyères / Heuchères

Puis, on retrouve celles pour lesquelles il va falloir être plus patient, comme si elles se faisaient désirer et que nous devions les mériter… 🙂

Il s’agit donc des bulbes à floraison printanière. Moins sexy, je vous l’accorde, de planter des bulbes qu’une plante fleurie, à première vue, mais sachez qu’ils fleuriront à la fin de l’hiver, tout début du printemps comme une surprise, un cadeau qui s’offre à vous et que vous aviez presque oublié.

On plante donc en hiver les tulipes, les narcisses, les jacinthes ou encore les crocus.


Tulipes

Tous peuvent se cultiver en pleine terre mais aussi en pot ou jardinière pour garnir les terrasses et balcons selon vos envies, au même titre que les plantes fleuries.


COMMENT PLANTER LES BULBES

Une règle de base dit qu’il faut planter les bulbes de deux fois leur hauteur.

  • Creusez des trous légèrement plus grand du diamètre du bulbe à environ 7 à 10cm de profondeur. Si vous êtes hésitants, il existe des plantoirs spécifiques. Espacez les bulbes de deux fois leur diamètre et disposez-les en quinconce pour un effet visuel plus naturel. Pour une culture en pot et un rendu bien dense, n’hésitez pas les espacer un peu moins.
  • Rajoutez une poignée de terre bien drainée au fond des trous.
  • Déposez les bulbes un à un dans chaque trous la pointe vers le haut. Si vous pensez l’avoir planté à l’envers, ne vous en souciez pas, l’attraction terrestre se chargera d’attirer les racines vers le bas.
  • Recouvrez totalement les bulbes d’un bon terreau et tassez légèrement.
  • La pluviométrie de cette période suffit, il n’est donc pas nécessaire d’arroser vos tulipes ou autres bulbes s’ils sont en pleine terre ou exposés aux intempéries. En revanche, en pot sur une terrasse ou un balcon abrité, un ajout d’eau tous les mois est préférable.

Tulipes

BON A SAVOIR

Les bulbes refleurissent chaque année, à condition de respecter quelques précautions.

Après la floraison, il faut attendre, avant de couper les feuilles, que celles-ci soient bien jaunes et bien fanées, car c’est à ce moment précis que le bulbe constitue ses réserves pour l’année prochaine.

Si vous supprimez les feuilles précocement, le bulbe risque de ne pas fleurir. En revanche, vous pouvez couper les fleurs pour plus d’esthétisme.

Ensuite, deux possibilités, soit vous laissez les bulbes en terre et vous laissez la nature faire le reste de l’année. Soit vous les déterrez en prenant soin de nettoyer partiellement la terre, puis vous les remisez dans du papier journal, dans une pièce au frais et dans le noir. A l’automne ou l’hiver prochain, vous n’aurez plus qu’à les replanter.


Enfin, soyez vigilants sur l’exposition des fleurs d’hiver : les tulipes par exemple ont besoin de soleil quand les bruyères acceptent une ombre totale.


ET AU POTAGER ALORS ?

Côté potager, c’est la saison de planter les brocolis, choux, carottes, épinards, betteraves, de l’ail, ou encore de la mâche qu’il convient de protéger par une cloche ou un voile d’hivernage si les températures sont extrêmes.


Bien entendu ces plantations sont à effectuer en dehors des périodes de gel et en cette période hivernale il convient aussi de protéger certaines plantes. Découvrez ici mes quelques astuces pour protéger efficacement ses plantes du froid.


Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse
Publié le Un commentaire

5 étapes au jardin pour passer à l’hiver

L’hiver s’installe à grand pas, avec des températures de plus en plus fraiches qui accompagnent de la chute des feuilles des arbres, changeant le panorama le temps d’une nouvelle saison.

L’automne et l’hiver sont bels et bien installés et il est grand temps de faire un bon ménage au jardin !

Voici 5 étapes à faire au jardin pour préparer l’hiver.


1.RAMASSER LES FEUILLES MORTES

Étalées sur votre pelouse désormais devenue un véritable camaïeu de couleurs automnales flamboyantes dès qu’un rayon de soleil surgit, et malgré ce magnifique spectacle, les feuilles mortes sont à ramasser à la pelle !

Outre le fait qu’elles empêchent votre pelouse de respirer et de faire le plein de lumière pendant cette période où les jours sont courts, elles s’avéreront très utiles pour créer un paillage et protéger naturellement des plantes contre le froid ou pour être utilement recycler en compost que vous utiliserez au printemps prochain pour fertiliser.


5 étapes au jardin pour passer l'hiver
5 étapes au jardin pour passer l’hiver

2. HIVERNER LES ROBINETS & PROTÉGER VOS PLANTES DU FROID

Stoppez l’arrivée d’eau de votre robinet extérieur et purgez le circuit afin que l’eau résiduelle et le gel n’endommage pas votre robinet et vos canalisations.

Puis rangez vos tuyaux d’arrosage et arrosoirs dans une pièce hors gel ou à défaut mettez vos arrosoirs à l’envers – surtout pour les arrosoirs en zinc – afin que l’eau ne s’infiltre pas.

Enfin, découvrez mes astuces pour protéger efficacement vos plantes du froid et du gel.


3. FAIRE PLACE NETTE DES ANNUELLES ET ENTRETIEN DES VIVACES

Retirez les mottes des plantes annuelles fanées et taillez vos plantes vivaces en rabattant les branches mortes, mal placées ou en surnombres.


4. NETTOYER LES OUTILS

Un peintre se doit d’avoir de bons pinceaux, un jardinier de bons outils !

Alors, on vérifie les lames des sécateurs, des tailles-haies, et de la tondeuse. On gratte à la paille de fer la rouille et on affûte les lames. Plus vos lames sont affûtées et tranchantes, moins c’est agressif pour les plantes.

Nettoyez les autres petits outils tels que les pelles, grattoirs, plantoirs de la même manière à l’exception des manches en bois qui apprécieront une huile pour être nourri, conserver leur éclat et éviter toute fissure.

Évidemment on sèche tout bien correctement avant de tout ranger.


5. PLANTER DES BULBES & SE FAIRE UNE COMPOSITION AUTOMNALE

D’octobre à fin décembre, plantez les bulbes à floraisons printanières telle que les tulipes, jacinthes, narcisses en pleine terre, en pot, ou en jardinière. Au printemps, leurs couleurs et parfums vous immergeront directement dans la saison.

Enfin, faites-vous plaisir et préparez-vous une belle composition de saison pour l’extérieur, histoire de ne pas rester avec un jardin « en sommeil ».

Favorisez pour une composition mixte faite à la fois de plantes vivaces : roses de Noël, bruyère, euchère ; et d’annuelles : cyclamen, pensée.

De cette manière vous n’aurez qu’à renouveler les annuelles vous permettant de diversifier au fil des années les variétés et les couleurs.


Crédit photos et textes  : OsezPlanterCaPousse