Publié par Laisser un commentaire

Replay Chronique TV « Les boutures en eau » de l’émission Ensemble c’est mieux France3

Retrouvez l’intégralité de la chronique végétale sur le thème des boutures en eau de l’émission « Ensemble c’est mieux » animée par la talentueuse et bienveillante Carinne Teyssandier sur France3 région du 20/02/20.

Un immense remerciement à toute l’équipe de la rédaction pour leur confiance et leur gentillesse.

On se retrouve ainsi tous les 15 jours, les jeudis, à 10h45, sur France 3 région, pour d’autres chroniques végétales avec pleins d’astuces que j’ai le plaisir de partager avec vous.

Rendez-vous le 9/04/20 pour la prochaine chronique !

Replay Emisssion du 20/02 : Les boutures en eau



Crédit texte : OsezPlanterCaPousse

Publié par Un commentaire

5 étapes au jardin pour passer à l’hiver

L’hiver s’installe à grand pas, avec des températures de plus en plus fraiches qui accompagnent de la chute des feuilles des arbres, changeant le panorama le temps d’une nouvelle saison.

L’automne et l’hiver sont bels et bien installés et il est grand temps de faire un bon ménage au jardin !

Voici 5 étapes à faire au jardin pour préparer l’hiver.


1.RAMASSER LES FEUILLES MORTES

Étalées sur votre pelouse désormais devenue un véritable camaïeu de couleurs automnales flamboyantes dès qu’un rayon de soleil surgit, et malgré ce magnifique spectacle, les feuilles mortes sont à ramasser à la pelle !

Outre le fait qu’elles empêchent votre pelouse de respirer et de faire le plein de lumière pendant cette période où les jours sont courts, elles s’avéreront très utiles pour créer un paillage et protéger naturellement des plantes contre le froid ou pour être utilement recycler en compost que vous utiliserez au printemps prochain pour fertiliser.


5 étapes au jardin pour passer l'hiver
5 étapes au jardin pour passer l’hiver

2. HIVERNER LES ROBINETS & PROTÉGER VOS PLANTES DU FROID

Stoppez l’arrivée d’eau de votre robinet extérieur et purgez le circuit afin que l’eau résiduelle et le gel n’endommage pas votre robinet et vos canalisations.

Puis rangez vos tuyaux d’arrosage et arrosoirs dans une pièce hors gel ou à défaut mettez vos arrosoirs à l’envers – surtout pour les arrosoirs en zinc – afin que l’eau ne s’infiltre pas.

Enfin, découvrez mes astuces pour protéger efficacement vos plantes du froid et du gel.


3. FAIRE PLACE NETTE DES ANNUELLES ET ENTRETIEN DES VIVACES

Retirez les mottes des plantes annuelles fanées et taillez vos plantes vivaces en rabattant les branches mortes, mal placées ou en surnombres.


4. NETTOYER LES OUTILS

Un peintre se doit d’avoir de bons pinceaux, un jardinier de bons outils !

Alors, on vérifie les lames des sécateurs, des tailles-haies, et de la tondeuse. On gratte à la paille de fer la rouille et on affûte les lames. Plus vos lames sont affûtées et tranchantes, moins c’est agressif pour les plantes.

Nettoyez les autres petits outils tels que les pelles, grattoirs, plantoirs de la même manière à l’exception des manches en bois qui apprécieront une huile pour être nourri, conserver leur éclat et éviter toute fissure.

Évidemment on sèche tout bien correctement avant de tout ranger.


5. PLANTER DES BULBES & SE FAIRE UNE COMPOSITION AUTOMNALE

D’octobre à fin décembre, plantez les bulbes à floraisons printanières telle que les tulipes, jacinthes, narcisses en pleine terre, en pot, ou en jardinière. Au printemps, leurs couleurs et parfums vous immergeront directement dans la saison.

Enfin, faites-vous plaisir et préparez-vous une belle composition de saison pour l’extérieur, histoire de ne pas rester avec un jardin « en sommeil ».

Favorisez pour une composition mixte faite à la fois de plantes vivaces : roses de Noël, bruyère, euchère ; et d’annuelles : cyclamen, pensée.

De cette manière vous n’aurez qu’à renouveler les annuelles vous permettant de diversifier au fil des années les variétés et les couleurs.


Crédit photos et textes  : OsezPlanterCaPousse
Publié par

L’outil indispensable du jardinier : le sécateur à poignée tournante by Fiskars

Incontournables du jardin, les instruments de tailles se doivent d’être intelligents, maniables et durables dans le temps.

Aujourd’hui, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour nous simplifier la vie et œuvrent pour le bien être du jardinier et de leurs petites mains, en autres.

Que vous soyez jardinier du dimanche ou jardinier au quotidien, d’intérieur ou de grand air, vous en avez forcément besoin d’un ! Voici donc l’outil indispensable, le sécateur best-seller de la gamme PowerGear™ de chez Fiskars, le modèle PX92.

Doté d’un concept unique de crémaillère et de poignée tournante, il est ergonomique, léger, maniable et pour le moins très abouti :

La poignée inférieure pivote à chaque pression suivant le mouvement naturel de la main et allégeant l’effort de manière substantielle lors d’une taille intensive.

Autre point technique, la crémaillère permet une coupe franche sans forcer : tout se passe dans une telle douceur pour protéger nos petites mains des mauvais frottements et des ampoules…

Enfin, il est équipé de lames en acier suédois trempé et d’un revêtement anti-adhérent sur la lame supérieure, pour un tranchant durable.

Que ce soit pour un usage léger ou plus intensif, c’est la référence en matière de sécateur! Le tester, c’est l’adopter… Vous essayez ?


Sécateur PowerGear™ PX92 – Fiskars,

Bon à savoir

  • Garantie 25 ans. Prix selon revendeurs à 29.90€ttc.
  • Conseils d’entretien de vos outils : après chaque utilisation, rincez à l’eau claire et essuyez avec un chiffon sec et propre et graissez en cas de besoin. Remisez vos outils dans un endroit sec.
  • Il est interdit, par arrêté préfectoral, de tailler vos haies et arbres du 1er avril au 31 juillet pour le respect de la biodiversité. Les haies représentent un écosystème et sont des sites de reproduction en particulier pour les oiseaux, de nourrissage et de refuge pour de très nombreuses espèces animales. L’entretien reste possible au pied des haies, sans tailler de branches. La taille d’une branche reste eceptionnelle en cas de problème particulier.

Crédit texte et vidéo : OsezPlanterCaPousse 
Crédit musique : Walk in the woods de Jef
Publié par

Que faire dans le jardin à l’arrivée du printemps ?

L’hiver touche bientôt à sa fin et le printemps pointe gentiment le bout de son nez.

Évidemment chaque changement de saison implique de nouvelles activités.

Alors que fait-on à l’arrivée du printemps ? Quels sont les premiers travaux à entreprendre au jardin ?

Je vous explique en détail 3 bons gestes simples mais indispensables à adopter pour une belle reprise des végétaux.


Dès la première quinzaine de mars, on commence les premières tontes.

A cette époque de l’année les végétaux redémarrent et votre pelouse va avoir besoin d’entretien au même titre que les autres plantes.

J’insiste sur ce point car je trouve de manière générale que fréquemment les propriétaires de jardins ne s’occupent pas ou très peu de leur pelouse.

Et pourquoi donc ? Ce parterre végétalisé qui vous apporte fraicheur et verdure toute l’année n’attire pas plus que cela votre attention ? Ne mérite-il pas le même entretien que ceux que vous accordez aux autres végétaux.

Et bien, personnellement je dis oui, oui et encore oui !!! Une belle pelouse s’entretient et on voit de suite la différence entre un gazon entretenu ou non.

A cette époque de l’année, votre gazon bénéficie des pluies printanières et de la fraicheur des nuits. C’est donc un période de croissance idéale pour lui : de l’eau, les premiers rayons d’un soleil doux, et des températures optimales douces en journée et fraiches la nuit.

Il est donc primordial de tondre très régulièrement pendant toute la saison du printemps jusqu’aux chaleurs accablantes d’été.

Une tonte à 5 cm toutes les semaines ou tous les 15 jours même si vous avez l’impression que vous n’allez pas couper grand chose est à prévoir.

Cela va permettre de stimuler un maximum votre gazon et de l’aider à produire de nouvelles pousse et intensifier la densité des mottes.

Il vous faudra aussi le démousser à l’aide d’un outil spécifique que vous pouvez d’ailleurs louer (manuel ou automatique). Des griffes viennent racler la terre et décoller la mousse. N’ayez crainte si quelques brins d’herbes sont également enlevés avec celle-ci. C’est moins grave que la laisser.

La mousse est une véritable plaie pour les pelouses. Elle se propage à une vitesse grand V et étouffe littéralement votre gazon.

Pour se débarrasser d’elle naturellement, sans désherbant chimique, la seule solution est la combinaison d’un démoussage annuel et d’une tonte courte régulière au printemps qui permet au soleil de sécher la mousse restante.

Vous remarquerez d’ailleurs qu’elle ne se développe que dans les espaces peu ensoleillés.

Eh oui, pas de solution miracle !…. En revanche, faites-le chaque année en vous y tenant, et je vous garantis que votre pelouse n’en sera que plus belle et en fera peut-être même jalouser certains.


Taillez

Naturellement, la taille fait partie des activités de printemps. Alors que taille-t-on précisément ?

Les arbustes, les arbres fruitiers, les rosiers, les lavandes, les haies. Bref, il y a de quoi de faire.

Les tailles sont extrêmement importantes et il ne faut pas minimiser leurs bienfaits.

Négligeriez-vous votre coupe de cheveux ? Je ne pense pas ….

Les tailles permettent aux végétaux de manière générale de se ramifier et de se renforcer via le grossissement des tiges, de troncs et la formation de bois. Ils n’en seront que plus résistant au vent notamment.

Toutefois, quelques règles basiques sont à respecter.

Taillez les bois morts, les branches en sur-nombres ou mal placées et rabattez un peu les végétaux pour contenir leurs croissances, les fortifier, et leur donner un aspect plus dense et compacte.

Veillez aussi à utiliser un outil propre afin de ne pas propager de parasites ou de champignons et aussi bien aiguisé. Une coupe plus nette et franche favorisera une meilleure cicatrisation des végétaux.

J’en profite pour vos présenter une petite merveille de chez Fiskars le sécateur PX92 à poignée tournante qui permet une excellente prise en main et évite les nombreux frottements trop souvent synonymes d’ampoules. Un « must-have » au jardin.


Plantez

Le printemps est idéal pour planter les plantes vivaces aromatiques que vous allez pouvoir déguster toute au long de la saison estivale dans vos petits plats préférés.

Alors, ne manquez pas ce rendez-vous, au risque de le regretter plus tard !

Favorisez des plans cultivés en agriculture biologique de préférence et une plantation d’ici à fin mars.

Aussi, parmi les aromatiques vivaces, vous retrouverez : le Thym, la Menthe, le Romarin, la Ciboulette, la Sauge, le Laurier, la Marjolaine, la Mélisse ou Citronnelle, l’Estragon, ou encore Oseille …


Allez, à vos pelles, sécateurs, taille-haies et préparez votre jardin, la reprise n’en sera que meilleure !


Crédit texte et photos : OsezPlanterCaPousse