Publié le

Quinzaine Du Développement Durable 12 au 26 Sept 2020

Comme chaque année, le Développement Durable est mis à l’honneur pendant quinze jours.

Les collectivités, entreprises, collectifs, associations mettent en place différents programmes et actions grands publics afin de sensibiliser autour des notions de développement durable et de démarches éco-responsables.

Cette année, la commune de Dardilly présente une programmation très variée avec des animations, des ateliers créatifs pour adultes et enfants et un espace bien-être.

A l’occasion de la journée d’ouverture qui se déroulera le 12 Septembre 2020 dès 9h30, j’ai le plaisir de vous retrouver pour divers petits ateliers créatifs « mains vertes » 🌿🌱 gratuits et libre d’accès.

Vous retrouverez aussi à la vente des plantes, des accessoires astucieux pour prendre soins de vos plantes, des murs végétaux d’intérieur et décorations végétales inédites pleine de poésie.


Infos pratiques :

  • 📆 Samedi 12 Septembre 2020
  • 📍59 chemin de la Liasse – Parc de l’Aqueduc de Dardilly (69570)
  • ⏰ 9h30 à 17h
  • Pour plus d’info, contactez par mail : 15dd@mairie-dardilly.fr

Publié le Un commentaire

PERMACULTURE : les grands principes, par où commencer ?

Vous entendez de plus en plus parlez autour de vous de permaculture.

Certains y sont passer depuis longtemps et profitent pleinement des bienfaits et pour d’autres c’est encore un néologisme de l’industrie du végétal.

Alors qu’est-ce que la permaculture ? Quels sont les grands principes ? Est-ce duplicable à son échelle et peut-on la pratiquer chez soi ?

Découvrez dans cet article les bases de la permaculture en espérant profondément susciter votre intérêt et vos convictions personnelles.


QU’EST-CE QUE LA PERMACULTURE ?

Bill Mollison, scientifique australien engagé dans la cause environnementale est un des fondateurs du concept de permaculture dans les années 70.

A l’origine des mots « permanent » et « culture », la permaculture est un concept global qui vise à s’inspirer de la nature et de son mode de fonctionnement pour le reproduire afin de créer des éco-systèmes autonomes, durables et stables dans lesquels la biodiversité est reine.

Ainsi, la permaculture s’appuie sur une éthique, de vraies valeurs fondamentales qui prennent soin de la nature dans sa globalité : sols, forêts, eau, air ; soin de l’humain aussi bien au niveau de l’individu, que de l’espèce ; et enfin qui inclut une redistribution des richesses.

Pour penser permaculture, il faut prendre en compte aussi le panorama végétal montagne, forêt, plaine…, le climat, et les types de sols argileux, caillouteux, sablonneux…


QUELS SONT LES GRANDS PRINCIPES ?

Chaque espèce animal ou végétal vit en équilibre avec les autres.

Le sol est nourri par les plantes qui y poussent puis meurent. Les écorces d’arbres morts nourriront les sols forestiers, quand les déchets de prairie faits de paille amenderont de façon naturelle les plaines. Rien se perd tout se transforme au profit d’autres espèces vivantes.

Les grands arbres protègent les plus petits du vent ou du soleil, jouent un rôle de prévention et d’éducation en les alertant des attaques fongiques ou parasitaires via un mode de communication bien plus complexe qu’on ne le croit.

Les plantes sont adaptées au climat et se ressèment toutes seules.

Bref, une vraie partition de musique harmonieuse dont vous êtes le chef d’orchestre.


Aussi, en permaculture, on favorise :

  • un sol vivant : vers de terre, micro-organismes, matière organique…
  • une biodiversité riche végétale et animale,
  • l’introduction d’insectes pollinisateurs, ou de ruches,
  • l’introduction de prédateurs comme les oiseaux, les hérissons, pour défendre les cultures des limaces, et autres nuisibles.
  • l’association de plusieurs cultures avec de nombreuses espèces cultivées voire même des espèces sauvages,
  • un recyclage des déchets verts sur place en paillage favorisant une bonne aération des sols, et une bonne absorption de l’eau de pluie,
  • une utilisation optimale de l’eau avec récupération de l’eau de pluie, protection du sol par paillage pour limiter l’évaporation, l’utilisation d’oya,
  • l’introduction d’animaux comme les poules, idéales pour laisser reposer un terrain après culture et l’amender en matière organique,
  • un travail du sol très limité voire même inexistant pour ne pas perturber l’équilibre naturel.

En permaculture, on ne retourne pas la terre car elle est suffisamment aérée et meuble et surtout on protège les lombrics qui eux se chargent de la retourner pour nous et sans effort du jardinier !


PEUT-ON PRATIQUER LA PERMACULTURE CHEZ SOI ?

La réponse est évidemment oui.

Commencez par des gestes simples.

Stopper les engrais chimiques, favorisez les solutions naturelles d’engrais et insecticides, recycler vos déchets ménagers, ainsi que vos déchets verts en paillage ou en compost, pratiquer des cultures variées et non des monocultures, planter des plantes vivaces mellifères… L’idée étant bien sûr de favoriser la biodiversité.

Faites appel à votre bon sens et posez vous la question.

Que ferait Mère Nature si l’homme n’était pas là, comment optimiserait-elle pour servir de façon harmonieuse un plus grand nombres d’êtres vivants ?

Vous serez surpris de constater à quel point en laissant la nature faire, vous diminuerez grandement votre travail au jardin.

Finis les arrosages, désherbages, bêchages, et autres …. sortez les lunettes et hop sur le transat !


INFOS & LIENS UTILES

Pour s’initier au zéro déchet découvrez la Box mensuelle 0 déchet de chez Pousse Pousse et pour initier et sensibiliser les enfants au monde du végétal, découvrez les box thématiques dédiés aux enfants de 5 à 11 ans chez Menthe & Primevère avec des formules d’abonnements mensuelles, saisonniers ou des box à l’unité !

Crédits texte : OsezPlanterCaPousse

Publié le

Lors de la quinzaine Européenne du Développement Durable, un atelier KOKEDAMA 100% végétal

A l’occasion de la Quinzaine Européenne du Développement Durable qui se déroule du 25 mai au 8 juin 2019, OsezPlanterCaPousse, avec le soutien et la participation de la Médiathèque et de la Mairie de Dardilly (Lyon), vous propose un atelier kokedama, art végétal japonais ultra-tendance.


Lors de la cérémonie d’ouverture le samedi 25 mai, votre fierté du jour sera d’apprendre et de réaliser les techniques et astuces DIY (Do It Yourself / A faire soi-même) de votre propre kokedama, l’ensemble du matériel étant fourni.

Les kokedamas sont des sphères 100% végétales composées de mousse sur lesquelles une plante vient s’épanouir en hauteur. 

A poser ou à suspendre pour un effet plus aérien, cet objet de décoration végétal, écologique et responsable, saura sublimer votre intérieur.



Informations pratiques

  • Inscriptions à la Médiathèque de Dardilly dans la limites des places disponibles. Tarif 20€, tout inclus.
  • Atelier le samedi 25/05/2019 de 10h à 12h à l’Aqueduc de Dardilly.
  • Pour toutes précisions supplémentaires, contactez-moi au 0622072566 ou sur osezplantercapousse@gmail.com
  • Pour plus d’actualités, retrouvez la page Facebook ou le compte Instagram de la commune de Dardilly.

Crédit photos et texte : OsezPlanterCaPousse