Publié le 4 commentaires

Collection de cactus et succulentes … Comment en prendre soin ?

Salut à tous les plant-lovers,

Aujourd’hui, je vous dévoile dans cette vidéo ma collection personnelle de plantes succulentes ou plantes grasses, ainsi que ma collection de cactus.

Incomplète car certaines plantes sont restées en extérieur à couvert d’un voile d’hivernage, ce sont donc celles que j’ai préféré rentrer en intérieur pendant la période hivernale.


Collection de cactus

Beaucoup d’entre elles sont des boutures que j’ai réalisé et ont pour la plus part une vidéo spécifique plus détaillée.

Et évidemment je vous partage mon ressenti, mes astuces d’entretien et de soin…

Si cette vidéo vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de laisser vos questions en commentaires, je vous répondrai avec plaisir et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.




Crédit vidéo et texte : OsezPlanterCaPousse
Publié le 2 commentaires

5 PLANTES D’INTÉRIEUR POUR DÉBUTANTS

Vous n’avez pas la main verte ? Vous êtes autant plantlover que plantkiller… et vous désespérez de leur infliger toutes le même sort.

Découvrez ici une sélection de 5 plantes d’intérieur adaptées aux débutants.

Le but étant de découvrir et d’apprivoiser en douceur les principes de bases avec des plantes simples et surtout faciles d’entretien. Résultat 100% garanti !


5 PLANTES D’INTÉRIEUR POUR DÉBUTANTS

Pour établir ce top 5, j’ai pris en compte plusieurs critères.

Elles doivent être d’une part peu exigeantes en entretien, c’est-à-dire en fréquence d’arrosage ou de rempotage.

Et d’autre part, elles se doivent d’être vigoureuses, robustes et ne pas craindre les maladies.

Enfin, parmi cette sélection de plante aucune ne nécessite de taille d’entretien. Contentez-vous de laisser la nature faire tout simplement et faites lui confiance !


1. LE POTHOS

Connu également sous les autres noms scindapsus, epipremum aureum, le Photos est une plante tropicale dont ses longues tiges forment des lianes et développent des racines aériennes.

Grimpante dans son milieu naturel, on l’utilise généralement en suspension dans nos intérieurs.

Le Pothos se contente d’un environnement avec une luminosité quelconque et un arrosage modéré quand la terre est sèche, soit environ toutes les 3 semaines.



2. LE CHLOROPHYTUM OU PLANTE ARAIGNÉE

Cette plante tropicale au feuillage vert et blanc et au port touffu a la particularité de créer des bébés à foison. Au bout des ses longues tiges, se forment de nouveaux plants lui conférant ainsi une silhouette d’araignée d’où elle tire son surnom.

Ludique, c’est une belle initiation au bouturage pour les débutants car il suffit de les couper et de les mettre en eau pour voir apparaitre des racines et les replanter.

L’exposition est quelconque, l’arrosage toutes les 3 semaines quelque soit la saison.


3. LE PACHIRA

Le Pachira ou Chataignier de Guyane est un arbre que l’on peut trouver dans des tailles différentes allant de 20cm à plusieurs mètres.

Légèrement plus gourmand en eau que les autres, sa croissance rapide est idéale pour les débutants.

A exposer à la lumière sans soleil direct, arrosez dès que la terre est sèche sur 3-4 cm de profondeur.


4. LES CACTUS

Les cactus sont bien connus pour être « increvables » et si vous êtes déjà venus à bout de quelques-uns, il s’agit avec certitude d’un excès d’eau car ils sont capables de résister à une pénurie totale d’eau pendant de longs mois sans problème. Alors, le principe de base à retenir en matière d’arrosage de cactus est : Less is more !

Pour les débutants, préférez un arrosage copieux très rarement plutôt que de petite quantité plus fréquemment.

Arrosez seulement une fois par trimestre voire semestre par bassinage c’est à dire en plongeant le pot dans une coupe remplie d’eau afin de lui permettre de boire et se réhydrater pendant 12-24h puis laissez égoutter le surplus d’eau.

Même s’il est préférable de les exposer au soleil, ils sauront aussi s’adapter à une luminosité intérieure moindre.


5. LE DRACAENA

Un choix surprenant de formes de feuilles larges ou effilées, de couleurs avec des teintes de vert, jaune, blanc ou encore rose ou dans sa version totem avec son large tronc bois, le Dracaena apporte incontestablement une touche d’exotisme dans nos intérieurs.

Appréciant une luminosité sans soleil direct, arrosez uniquement quand la terre est bien sèche et laissez évacuer le surplus d’eau d’arrosage.



5 ASTUCES POUR DÉBUTANTS

  • Arrosez avec de l’eau à température ambiante pour éviter les chocs thermiques
  • Utilisez un pot percé avec des billes d’argile au fond du pot pour un meilleur drainage
  • Si l’arrosage est un problème, je vous conseille l’utilisation d’oya
  • Plus il y aura de lumière, plus la croissance sera rapide et plus les besoins en eau seront importants
  • Parlez-leur, elles aiment ça ! Elles y sont sensibles et elles sauront vous le rendre, croyez-moi 🙂 !

Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse
Publié le 2 commentaires

Croissance spectaculaire du Cactus euphorbe, comment faire ?

Cela fait deux ans que j’ai cette magnifique Euphorbe et seulement cette année, après un changement radical des ses conditions de culture, enfin elle me fait une croissance fulgurante pour mon plus grand plaisir !

Découvrez dans cette vidéo mes astuces de culture, soins ou encore de boutures pour profiter pleinement des vos euphorbes !



Découvrez aussi comment nettoyer efficacement votre cactus et comparez-vous même la différence d’aspect du même cactus à un an d’intervalle !


Si cet article/vidéo vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de laisser vos questions en commentaires et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.


Cactus euphorbe
Cactus euphorbe
Cactus euphorbe
Cactus euphorbe
Cactus euphorbe
Cactus euphorbe

Crédits textes et vidéos : OsezPlanterCaPousse
Publié le 5 commentaires

Fortes chaleurs & canicule, optez pour des cactées… Zoom sur l’originale Alluaudia

Avec l’annonce des chaleurs estivales caniculaires de ces derniers jours, il est de bon ton de se tourner vers les plantes capables de résister à de telles températures.

Dotés de véritables réserves d’eau dans leurs tiges ou leurs feuilles charnues, les cactus et les succulentes offrent de sérieux atouts pour lutter et résister à la chaleur et à une sécheresse prolongée. D’ailleurs, elles font parties de ces rares espèces vivantes dotées de sensibilité capables de mettre à leur bénéfice une telle chaleur.

En réalité, elles sont même à leurs apogées en ces périodes d’air chaud et sec et font des croissances parfois fulgurantes.

Aujourd’hui, je mets donc à l’honneur une nouvelle variété de succulente à l’allure de cactus, l’Alluaudia ascendens.


Originaire des régions arides du sud de Madagascar où la plante pousse sur des sables alluvionnaires, cet arbre succulent vivace épineux à port dressé a un look pour le moins atypique.

Le tronc, presque blanc craquelé laisse apparaitre des nervures vertes et un motif marbré et développe de petites feuilles coniques d’un beau vert foncé régulièrement espacées et de nombreuses épines blanches.

Alluaudia
Alluaudia

CULTURE, ENTRETIEN, SOIN, EXPOSITION

L’Alluaudia aime une exposition la plus ensoleillée possible et accepte une température minimum de 10°C. Vous pouvez donc la sortir pendant la belle saison en extérieure en l’acclimatation petit à petit aux rayons du soleil et la rentrer en intérieur l’hiver.

  • Optez pour une poterie terre cuite favorable aux échanges thermiques et découvrez ici pourquoi c’est important.
  • Détestant les excès d’eau, prévoyez un lit de billes d’argiles ou graviers en couche de 3cm minium pour favoriser le drainage et l’évacuation de l’eau d’arrosage.
  • Rempotez dans un mélange à proportion égale de terreau et de sable tous les 3 ans, au printemps.
  • Niveau arrosage, comme toutes les succulentes il est nécessaire d’attendre que le terreau soit bien sec en profondeur avant tout nouvel arrosage et de veiller au bon écoulement du surplus d’eau d’arrosage.
  • Pas de vaporisation sur la plante, détestant l’humidité, cela n’aurait qu’un effet néfaste sur elle.
  • Pas de taille à réaliser.

MULTIPLICATION

La multiplication se fait soit par semis, soit par bouturage dès le printemps et jusqu’à la fin de l’été.

  • Prélevez un rameau sain d’environ 5 – 10 cm de long à l’aide d’un outil propre et aiguisé,
  • Vaporisez de l’eau sur les 2 parties sectionnées afin de stopper l’écoulement de la sève,
  • Laissez sécher la bouture à l’air libre pendant 3 jours jusqu’à la formation d’un cal de cicatrisation. Cela favorisera le développement des racines et évitera l’apparition de maladies,
  • Rempotez dans un mélange de terre comme décrit ci-dessus,
  • Humidifiez (attention ce n’est pas arroser !) en brumisant la terre quelques jours après seulement, puis régulièrement toutes les semaines jusqu’à ce que la bouture prenne.
  • Placez votre bouture à l’abri du soleil direct et des courants d’air jusqu’à l’apparition des racines sous 4 semaines environ. Pour savoir si votre bouture a bien prise, exercez une légère pression en tirant délicatement. Si une résistance s’oppose, les racines ont bien pris !

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • Le bois de l’Alluaudia est utilisé dans la construction et le charbon de bois à Madagascar.
  • Le nom du genre botanique Alluaudia est dédié à l’explorateur français Charles Alluaud (1861-1949)
Alluaudia
Alluaudia

Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse 
Remerciements : Les Serres du Lycée horticole de Lyon-Dardilly
Publié le Un commentaire

Le Jardin botanique de Lyon, une œuvre d’art à ne pas manquer

Si vous êtes de voyage à Lyon et plantaddict vous ne pouvez pas manquez ce lieu incontournable, cet havre de paix et de verdure saura rendre votre séjour inoubliable et vous en mettra « plein la vue ».

Situé au cœur du parc de la Tête d’Or du 6ème arrondissement de Lyon, le Jardin botanique accueille sur 6500 m² de serres et 8 hectares de jardins, des plantes toutes plus grandioses les unes que les autres.

D’origines désertiques, aquatiques ou tropicales, de nombreuses variétés se mêlent à l’intérieur des grandes serres dont l’architecture sublime et complexe de 1880 abritent des espèces rares comparables à celles du Muséum National d’Histoire Naturelle, sans oublier les nombreux bassins et fontaines.

Aujourd’hui le jardin botanique de Lyon reste le plus grand et le plus riche des Jardins municipaux de France.


Le saviez-vous ? Avant la construction du Parc de la Tête d’or, Lyon abritait un jardin botanique depuis le milieu du XVIIIème siècle au cœur de l’École vétérinaire de Lyon, puis en plein centre de la ville, au pied des pentes la Croix-Rousse.


Petite visite guidée des serres….


Les imposantes serres tropicales dévoilent une multitude de variétés de palmiers, monstera, bananier, bambou, camelia, tillandsia, strelitzia, philodendron, alocasia, colocasia, anthurium, caladium, nénuphar, piper … et bien d’autres encore.

Toutes plus majestueuses les unes que les autres, les conditions tropicales sont optimales et proches de leur milieu naturel. L’humidité ambiante et la chaleur se mettent au profit de leurs croissances et de la beauté intrinsèque de chaque espèce.


Les serres arides ou désertiques mettent à l’honneur de nombreuses variétés de cactus, d’oponces, de figuiers de barbarie, d’euphorbes…

Avec leurs épines plus ou moins grandes, mieux vaut rester sur le sentier …

Alors, vous ai-je convaincu de vous laisser tenter par la magie d’une visite lors de votre prochain passage à Lyon ? Ouvertes d’avril à septembre, les serres du Jardin botanique vous accueillent de 9h00 à 17h30, et jusqu’à 17h le dimanche.

Allez y faire un tour, vous ne serez pas déçus !


Crédit photos et textes : OsezPlanterCaPousse
Publié le

Comment cultiver et rempoter des cactus ? Tout savoir de A- Z

Découvrez dans cette vidéo comment cultiver et rempoter un cactus.

Je vous explique tout pour réussir votre expérience cactus.

De la culture, à l’entretien en passant par l’exposition, l’arrosage, le rempotage, et l’hivernage. Pleins de petites astuces vous sont présentées alors regardez bien la vidéo jusqu’à la fin.

Si cet article vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de Liker, Commenter et Partager et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.



Crédits texte et vidéo : OsezPlanterCaPousse

Crédit musique : See you de @iksonoffical

Publié le

Rempotage de cactus, comment faire ? #Vidéo #DIY #tutocactus

Découvrez comment réaliser un rempotage de cactus rapide et efficace avec les astuces d’OPCP, sans vous blesser et sans les altérer et profitez d’une décoration végétale désertique 🌵.


MATÉRIELS NÉCESSAIRES :

– Pot en terre cuite percé

– Billes d’argile

– Feutre de plantation

– Gravier esthétique de finition

– 1 paire de gant

Le nom des plantes utilisées sont dans l’ordre Aloe Humilis – Cactus Stenocereus pruinosus – Cactus oursin avec une multitude d’épines rouges – Cactus euphorbia.


Si vous avez aimé cette vidéo, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube.


Retrouvez ici une vidéo qui vous permettra de nettoyer votre cactus entièrement : https://bit.ly/Nettoyeruncactus

Et n’oubliez pas de vous Abonner, Liker et Partager !

Crédit musique : Sycamore Tree de Philip E Morris


Crédit textes et vidéo : OsezPlanterCaPousse®
Publié le

Graphiques et design adoptez les Cactus pour un intérieur tendance

Pour donner un vrai style design à votre décoration intérieure, adoptez les cactus !

A la fois graphique et design avec leurs formes géométriques d’une régularité irréprochablement divine, les cactus sont des plantes parfaites pour ajouter une touche de personnalité forte à votre intérieur.

Toutes les variétés ont leurs particularités avec notamment plus ou moins d’épines de longueurs différentes mais aussi une palette de couleurs très variées. En effet, les épines peuvent être blanches, rouges, noires, ou même jaunes ! De quoi satisfaire et s’accorder aux codes couleurs de chaque intérieur.

Très facile à cultiver, les cactus ne demandent pas beaucoup d’entretien. Originaires de climat aride, les cactus disposent de réserves naturelles et sont capables de résister à des sécheresses extrêmes grâce à leurs sucs.


EMPLACEMENT IDÉAL

En été, vos cactus sont en pleine période de croissance et se porteront à merveille en extérieur au soleil. Attention quand même, nos amis les plantes prennent elles aussi des coups de soleil. Il est donc primordial de respecter une période acclimatation aux rayons directs du soleil décrite dans un précédent article, consultable en cliquant ici.

Ainsi, profitez du printemps pour les acclimater en douceur, le soleil étant moins fort qu’en plein été. Le cas échéant ils risquent de changer de couleur tout d’abord puis développer des tâches noirâtres qui malheureusement ne disparaîtront jamais. Soyez donc vigilants !

Pour la période d’hiver, il faudra de préférence les rentrer en intérieur et les mettre près d’une fenêtre exposée au Sud, dans un espace lumineux ou dans une véranda.

Ils peuvent aussi passer l’hiver dans une pièce plus fraîche, de l’ordre de 15°C environ et seront dits au « repos » il faudra donc stopper complètement les arrosages.


SUBSTRAT

Choisissez un terreau adapté aux cactées. Celui-ci doit être léger, aéré et très drainant car en aucun cas, les racines ne doivent stagner dans l’eau au risque qu’elles pourrissent.

Ne laissez jamais votre soucoupe pleine d’eau, videz l’excédant.


FRÉQUENCE D’ARROSAGE

Contrairement aux idées reçues, ils ont quand même besoin d’eau mais pas dans les mêmes quantités toute l’année.

En été, lorsqu’ils sont en pleine croissance et que les températures sont chaudes de l’ordre de 25 à 35°C, la fréquence sera plus importante environ tous les 15 jours en petite quantité.

Il est difficile de donner des mesures précises d’arrosage car cela prend en compte plusieurs critères : la taille de vos cactus, l’emplacement (exclusivement intérieur ou intérieur et extérieur avec ou sans soleil), la région dans laquelle vous vivez, etc…

Ceci étant, il est toujours préférable, surtout avec les cactus capables de résister à une période de sécheresse, d’arroser peu mais plus souvent. Ainsi, vous limiterez fortement les risques d’excès d’eau. Attendez toujours que le substrat soit complètement sec entre deux arrosages. Et sachez que votre cactus souffrira davantage d’un excès d’eau que d’un oubli de votre part.

Pendant l’hiver, s’ils sont dans votre intérieur, arrosez seulement 1 fois tous les 2 mois en petite quantité.


ENGRAIS

De manière générale, les plantes cultivées en pot ont davantage besoin d’engrais que les plantes cultivées en pleine terre ; et c’est d’autant plus vrai pour les cactées dont le substrat très drainant se lessive rapidement et emporte les éléments nutritifs avec l’eau d’arrosage.

Les trois éléments majeurs contenus dans les engrais sont l’azote, le potassium et le phosphore. Intitule de faire des surdosages, cela ne profitera pas à la plante. Bien au contraire, ce sera plus néfaste qu’autre chose : les cactus risquent de pousser anormalement et artificiellement trop vite et perdre leur aspect graphique et régulier.

Personnellement, je vous conseille des engrais faits maison. Sans le savoir, votre intérieur recèle d’une multitude d’engrais naturels et très efficaces DIY que vous pouvez consultez ici. L’apport d’engrais se fait généralement au printemps.

Bon à savoir :

  • Si votre cactus change de couleur, 3 possibilités : soit il manque de lumière -> changez-le pour un emplacement plus lumineux ; soit il a été trop arrosé -> stoppez l’arrosage pendant 1 mois minimum ; soit il a pris un coup de soleil -> arrosez-le, remettez-le immédiatement à l’ombre jusqu’à ce qu’il retrouve ses teintes d’origine (comptez env. 15jrs à 3 semaines), puis suivez attentivement la méthode acclimatation aux rayons du soleil (via le lien plus haut)
  • Pour les manipulation de rempotage, utilisez des gants épais, du papier journal ou de la mousse en enroulant votre cactus à l’intérieur
  • De petites tailles, ils sont très abordables, à partir de 2€
  • Apprenez à comprendre votre cactus : observez-le grandir et développer en son centre de nouvelles pousses afin d’adapter votre arrosage

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conseils de nettoyage de vos cactus :

  • Utilisez un pinceau et de l’eau claire pour retirer la poussière, les fils de poussière ou les toiles araignées et consultez la vidéo tuto de nettoyage de cactus, en cliquant ici.
  • Si vous avez des épines ou des aiguillons dans la peau, retirez-les à l’aide d’huile végétale et désinfectez.

Profitez du reportage photos de l’article qui présente plusieurs variétés pour faire votre choix ! Et visionnez la vidéo en fin d’article.

img_1096
Cactus raquette ou oreille de lapin ou oreille de Mickey (Opuntia)

img_1095
Cactus raquette ou oreille de lapin ou oreille de Mickey (Opuntia)

img_1057
Cactus Coussin de belle-mère


Remerciements aux Serres du lycée horticole de Lyon-Dardilly-Ecully

Crédits photos OsezPlanterCaPousse®
Crédits musique vidéo : Bae de Jef
Publié le

Comment bouturer des tiges de plantes grasses ? #vidéo #DIY

A la fois simple et efficace ! Découvrez comment multiplier vos plantes grasses par bouturage des tiges et des feuilles.

Prélevez à l’aide d’un couteau propre et bien aiguisé des tiges saines ou rejets sur vos plantes grasses.

Faites les sécher à l’air libre pendant 1 à 2 jours dans le but d’éviter de faire sécher la partie sectionnée pour éviter toute moisissure.

Plantez ensuite les tiges directement dans un substrat léger adapté puis exposez mi-ombre. Arrosez avec parcimonie. Au bout de 15 jours à 3 semaines, les racines doivent prendre.

Par ailleurs, les feuilles que vous avez retiré des tiges peuvent aussi être bouturées. Ne les jeter pas ! Disposez-les à même la terre sans les planter dans un bac plastique créant ainsi un effet de serre. Les feuilles vont sécher, c’est normal pas d’inquiétude ! Elles donneront place à de nouvelles pousses et/ou racines à l’endroit où celles-ci ont été coupé.

Osez planter ça pousse !

Si vous avez aimé cette vidéo, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube.

Et n’oubliez pas de Liker Commenter et Partager !



Quelques prises de vues supplémentaires avant la mise en pot de culture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici comment bouturer les feuilles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos, textes, et vidéo : OserPlanterCaPousse®
Publié le Un commentaire

Cactus oreille de lapin ou oreille de Mickey

Vous l’aurez compris, ce cactus tire son nom de sa forme originale. Aussi appelé cactus raquette, ce cactus originaire du Mexique est très populaire. De taille modérée (jusqu’à environ 60 cm de hauteur), ses tiges de 7 à 15 cm de hauteur sont des raquettes plates, de couleur vert mat, parsemées d’aréoles cotonneuses pleines de micro-aiguillons.

Ce qui le rend très populaire, c’est tout simplement qu’il est très rustique et même dit increvable. Capable de résister à des températures négatives jusqu’à moins 10°C (à condition d’être complètement au sec), on le cultive sous nos latitudes généralement en pot en intérieur ou extérieur (à condition d’avoir respecté une période d’acclimatation aux rayons directs du soleil décrite ici dans un précédent article), dans un sol drainant avec une exposition lumineuse à ensoleillée.

A un âge mature c’est à dire dès que votre plant atteint 4 à 5 hauteurs de raquettes, le cactus oreille de lapin donne de larges fleurs jaunes sur le haut des raquettes. Dotées de plusieurs pétales d’un beau jaune acide, les fleurs laissent place ensuite aux fruits de couleur rouge.

Compte tenu de ces épines fines et cassantes, et comme beaucoup de cactus, il se manipule avec des gants ou avec du papier journal.

Pour le bouturage, rien de plus simple. De mai à août, choisissez une raquette bien dodue et gonflée, coupez-la à la base. Laissez la raquette à l’air libre pendant 4 jours afin que la partie sectionnée puisse sécher pour ne pas développer des moisissures. Puis, disposez-la bien droite dans un mélange sablonneux et humide très légèrement enterrée. Dès l’apparition d’une nouvelle raquette, c’est que la bouture a prise !

Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Cactus raquette / oeille de lapin / Opuntia / Oponce
Publié le 2 commentaires

Comment nettoyer EFFICACEMENT un cactus ? #video #DIY

Aïe et oui ça pique ! Apprenez ici à nettoyer votre cactus avec mes astuces 😉.

Publié le 7 commentaires

Cactus un jour, cactus toujours…

Vous l’aurez compris, on les voit partout ! Et oui, les cactus sont les incontournables de cette saison …  Jacques Dutronc le disait déjà « Dans la vie, il y a des cactus… »

Ces cactus n’en sont en fait pas ! Ce sont des euphorbes cactiformes ! (à vrai dire peu de gens le savent).

Elles font partie des plantes dites succulentes ou plantes grasses.

Très facile d’entretien, cette plante aime :

  • beaucoup de lumière, ce qui lui donnera un vert bien flashy, mais pas de soleil directe ou sinon il faudra prendre le temps de l’acclimater au soleil car toutes les plantes peuvent prendre des coups de soleil !
  • les courants d’airs sans quoi elle risque de développer des pourritures et sa couleur tendra au noircissement.
  • un arrosage fréquent mais en petite quantité (du printemps à l’été et selon les températures, l’équivalent d’un verre d’eau tous les mois et pendant l’automne et l’hiver un arrosage tous les 2 à 3 mois suffit).

et n’aime pas :

  • le froid : vous pouvez la sortir à l’extérieur (balcon ou jardin) durant l’été mais attention car elle ne supporte pas une température en dessous de 8°C.
  • le manque de lumière.
  • sensible aux cochenilles et araignées rouges.

A noter que l’euphorbe produit un latex blanc toxique qui apparait lors d’une cassure (au même titre que les ficus par exemple) en cas de contact pas de stress lavez vous les mains et ne vous touchez pas les yeux !

4FA7E77B-9F0A-48F3-9FA0-C16DF06019B6