Publié le Laisser un commentaire

Bonsaï Chêne, du gland au jeune plant … 4 années plus tard

Publié le Laisser un commentaire

Bonsaïs Cyprès 6 mois après leurs créations…

Découvrez l’évolution des bonsaïs cyprès réalisés il y a seulement 6 mois.

Sélectionné par mes soins pour leur rapidité de croissance, leur robustesse et résistance au froid et au manque d’eau, le cyprès est une variété idéale pour débuter en culture bonsaï.

De prix très abordable, c’est vraiment à la portée de tous, et quel plaisir de voir un petit arbre se constituer et grandir.

Aussi, je vous dévoile en vidéo mes astuces d’entretien : exposition , arrosage et taille.



Et découvrez il y a 6 mois, par où et comment tout a commencé à partir d’un simple petit plant de cyprès de 15 cm de haut ! Super point de comparaison et quel caractère acquis depuis n’est ce pas ?



Si cet article/vidéo vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de laisser vos questions en commentaires je vous répondrai avec grand plaisir et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.


Crédits photos textes et vidéo  : OsezPlanterCaPousse
Publié le 2 commentaires

BONSAI POIVRIER DU JAPON : soins, taille et rempotage

Bonsaï Poivrier du Japon

La culture bonsaï est tout un art à part entière !

Mot japonais, d’origine chinoise, il signifie « planter et prendre soin d’une plante en pot ».

Ainsi, la culture bonsaï consiste à cultiver un arbre nain ou nanifié par différentes techniques de tailles notamment et parfois de ligatures.

A prix raisonnable et à croissance rapide, le bonsaï Poivrier du Japon est un bonsaï idéal pour débuter dans la culture du bonsaï.

Comprendre les besoins de son bonsaï, intervenir quand il faut, découvrez dans cette vidéo tous les soins nécessaires pour réussir la culture du bonsaï Poivrier du Japon : exposition, arrosage, soins, taille et rempotage !

Tout est dit et expliqué !

Si cet article/vidéo vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de laisser vos questions en commentaires, je vous répondrai avec plaisir et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.



Crédits photos, textes et vidéos : OsezPlanterCaPousse
Publié le

Le Ficus benjamina ‘variegata’, un bel arbuste d’intérieur

Véritable arbuste d’intérieur, le Ficus benjamina est bien connu et sa version panaché ou ‘variegata’ est très appréciée pour sa touche décorative.

Appelé communément Figuier pleureur, cette plante est un véritable arbuste d’intérieur pouvant atteindre jusqu’à 3 mètres de haut.

On apprécie son port dressé, ses tiges souples qui se travaillent facilement, son tronc bois et son feuillage persistant.

Le petit plus de cet arbuste est la multitude de type culture possible, ce qui lui offre différents looks tout aussi sympa les uns que les autres.

Aussi, on peut le trouver tout aussi bien en forme bonsaï, qu’avec des troncs plus massifs artistiquement tressés, ou encore en arbuste tige, ou tout simplement arbuste buisson.



QUELLE EXPOSITION POUR LE FICUS BENJAMINA ?

Pour s’épanouir, votre Ficus a besoin d’un emplacement lumineux ou tamisé voire d’une ombre légère. Il peut aussi recevoir quelques rayons de soleil directs mais seulement pendant un court moment, sinon les feuilles peuvent brûler.

Les températures idéales de culture vont de 15 à 24 degrés. Aussi, personnellement je n’hésite pas à sortir les miens en extérieur dans un espace ombragé par d’autres végétaux avec un arrosage plus régulier et abondant pendant les fortes chaleurs d’été.


QUEL SUBSTRAT POUR LE FICUS BENJAMINA ?

Un terreau pour plante verte classique, allégé avec un peu de sable ou de la perlite est parfaitement adapté.

En période de croissance de Mars à Octobre, ajoutez un engrais pour plante verte ou un engrais maison, une fois par mois.


COMMENT ARROSER VOTRE FICUS ?

Arrosez modérément et attendez que le terreau soit sec en surface seulement et, j’insiste seulement en surface sur quelques centimètres, entre deux arrosages en toute saison.

L’été en cas de fortes chaleurs, n’hésitez pas à doubler l’arrosage voire même à le bassiner pour une hydratation en profondeur.


ficus benjamina variegata

SOINS PARTICULIERS DES FICUS BENJAMINA

Le Ficus a une exigeante particulière. Il déteste les courants d’air à fortiori les courants d’air frais. Les changements de places sont aussi à proscrire.

Évitez autant que possible les emplacements dans des halls d’entrée ou dans des lieux de passage comme les couloirs par exemple et préférez un angle protégé des courants d’air.

Une fois son emplacement de choix trouvé, évitez de déplacer la plante.

Aussi, il se plaira davantage avec ses racines dans un pot à l’étroit que dans un pot trop grand.

Enfin, pour conserver un port homogène, pratiquez tous les ans une taille légère d’entretien des branches dénudées, mal placées ou en surnombres.

Une taille plus sévère au printemps peut lui donner un bon coup de boost et favoriser les ramifications. Taillez d’un tiers sur la hauteur et supprimez les petits rameaux.

Enfin, tournez votre plante d’un quart de tour régulièrement pour une croissance homogène.


ficus benjamina variegata

QUE FAIRE SI ?

  • Si vous avez de très petites araignées rouges à peine visibles, avec de petites toiles qui ressemblent plus à des fils de poussière d’ailleurs, c’est dû à un manque d’arrosage.

Dans ce cas, douchez copieusement et bassinez votre plante pendant quelques heures à l’eau tempérée. Puis laissez le surplus s’égoutter. Renouvelez cette opération tous les 4 jours jusqu’à disparition des nuisibles.

  • Le cas contraire, un excès d’eau pourrait être responsable de l’apparition de cochenilles dont vous devrez vous débarrasser avec un coton tige en application locale, imbibé d’une solution de savon noir ou d’alcool à brûler diluée à 5%.
  • Si vous constatez une chute de feuilles, cela est dû soit à un manque d’eau, soit lié à un courant d’air froid ou à un changement de place. Ajuster ces paramètres pour améliorer la situation.


Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse.
Publié le Un commentaire

Comment créer son premier bonsaï ?

Découvrez dans cette vidéo les bases de l’art du bonsaï ou de l’arbre nain.

Dédiée aux débutants apprenez comment créer votre premier bonsaï, comment le tailler, le ligaturer, le rempoter et comment l’entretenir.

Si cette vidéo vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de laisser vos questions en commentaires et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.



Crédit textes et vidéo : OsezPlanterCaPousse
Crédit musique : Harmony de @iksonofficial
Publié le 2 commentaires

Vidéo Atelier Bonsaï

Retour en image sur l’atelier Création Bonsaï.

Un immense remerciement aux participants et aux partenaires qui font de ces matinées végétales un vrai régal au sens propre comme au figuré !

N’oubliez pas de vous inscrire sur le Blog pour connaître les actualités des ateliers à venir et à la chaîne Youtube !



Remerciements aux partenaires et contributeurs :


Crédit textes et vidéo : OsezPlanterCaPousse
Crédit musique : That day de Jef
Publié le 4 commentaires

Atelier Création Bonsaï // Sam 16 Nov 10h à 12h30 // Lyon-Marcy l’Etoile

Succombez à la poésie du bonsaï, l’art japonais de l’arbre nain !


Votre fierté du jour sera d’apprendre et de réaliser les techniques et procédés liés à l’art de l’arbre nain ou du bonsaï.

Vous repartirez ainsi avec votre bonsaï que vous aurez préalablement taillé, ligaturé et rempoté de vos petites mains.

De nombreuses surprises cadeaux vous attendent ainsi qu’une dégustation en fin d’atelier 😋!

Les places sont limitées, alors inscrivez-vous vite sur le lien ci-dessous ou notre page Facebook.


Pour nous trouver, rendez-vous à la Jardinerie Delbard 1315 Route de Sain Bel 69280 Macry l’Etoile.

Un parking fermé est à votre disposition.


Remerciements aux partenaires et contributeurs :



Crédit textes et photos : OsezPlanterCaPousse

Publié le 2 commentaires

Top 5 des idées cadeaux 🎁 pour plantes « lovers »

Vous souhaitez faire plaisir et gâter vos proches mais vous êtes à court d’idées cadeaux pour Noël ?

Je vous propose une « wishlist » qui saura rendre heureux n’importe quel amoureux des plantes.

1. Mon coup de cœur, le Livre « URBAN JUNGLE »

Magnifique source d’inspiration pour tous ceux qui veulent emmener un peu de nature chez eux ou se créer une jungle urbaine tropicale.

Rédigés par Igor Josifovic et Judith De Graaf d’Urban Jungle Bloggers et désormais disponible depuis peu en français, vous le trouverez en librairie au prix de 24€ ou sur internet.

A défaut du livre, vous pouvez aussi consulter l’article Comment se créer une jungle urbaine pour 0€ ?

2. Un décoration végétale tendance

C’est la grande mode des terrariums !

Qu’ils soit grands ou petits, suspendus ou à poser, ouverts ou clos, ambiance forêt tropicale ou désert mexicain, c’est un petit bout de nature miniaturisé que le plante lover adorera observer. Le voir évoluer et grandir sera une source de satisfaction. A partir de 15€.

Et pourquoi pas un kokedama !

Issu d’un art végétal japonais, ces petites boules de mousse à suspendre ou à poser sur lesquels s’épanouissent une plante ont aussi beaucoup de succès. Et vu que c’est un peu nouveau, cela lui plaira forcément !

Comptez environ entre 25€ à 65€ selon la plante du kokedama.

Découvrez dans cette vidéo, comment faire votre propre Kokedama. Étapes par étapes, je vous dévoile tout 🙂

Vidéo Kokedama

Si cette vidéo vous a été utile, abonnez-vous à la chaîne pour ne manquer aucune vidéo, en cliquant ci-dessous.

3. Un kit de graines à Bonsaï prêtes à planter

Il existe dans le commerce une multitude de petits coffrets à Bonsaï prêts à planter. Constitué généralement de 4 à 5 variétés de graines de Bonsaï : Pin, Érable, Cerisier…, de terre déshydratée, de pots de culture, d’outils à Bonsaï, et d’un guide d’utilisation, c’est ludique et ça fonctionne. Pour l’avoir testé, j’ai trouvé cela très sympa à réaliser.

C’est un cadeau dont, certes, l’heureux élu ne se servira pas tout de suite, mais rien qu’à l’idée de savoir que cette petite expérience l’attend au printemps, le satisfera.

Comptez environ entre 15€ à 20€ le coffret selon les marques.

4. Une station de bouturage design

Il existe dans le commerce de très belles stations de bouturage, autrement appelés vases aquaculture.

Avec des formes bien adaptées permettant à la fois aux racines de ne pas être écrasées et de bien maintenir la plante hors de l’eau, ces vases sont idéales pour réussir vos boutures en eau !

Voici donc une sélection de vase aquaculture de chez Bobart. A partir de 20€, disponible sur leur e-shop.

5. Une poterie, un cache pot, un gant de jardinage…

Bref, un accessoire dont le plant addict a toujours besoin.

A force de boutures, et autres divisions, les poteries ou cache pot deviennent des denrées rares. Personnellement, je suis toujours à court.

Que ce soit une belle poterie traditionnelle en terre cuite, un pot intelligent « à réservoir », un cache pot en faïence, en inox, en tissu ou en osier, une utilité sera très vite trouvé à ce cadeau.

Je vous présente ici ma petite sélection d’accessoires tendances et utiles.

Les caches pots en tissu de chez Maison Bouture disponibles en deux tailles différentes et trois coloris écru, vert d’eau et bleu canard. D’autres coloris sont à l’étude et viendront élargir la gamme. A partir de 6€, en vente sur leurs jardins éphémères organisés dans toutes les grands villes françaises.

Crédit photo : Maison Bouture

Ou une version plus minimaliste et contemporaine aux formes épurées avec les caches pots blanc mat de Übertöpf en vente chez Botanic.

Cache pot blanc mat Übertöpf disponible en magasin chez Botanic.

A partir de 5€ –  Ø de 17cm


 

Cela peut être aussi un accessoire qui s’use et qui nécessite d’être renouveler comme une paire de gant, surtout que désormais il en existe avec des motifs et couleurs beaucoup plus attrayants qu’avant.

J’ai sélectionné pour vous ceux de la gamme Nude-I ou Flower I de chez Rostaing.

Ces gants sans couture sont de véritable seconde peau. Ils associent étanchéité, résistance, confort, et dextérité.

Crédit photo : Rostaing

Gamme Nude-I

Composé à 90% de fibres de bambou, destiné au rempotage, le gant Nude-I est délicatement parfumé à l’eucalyptus.

A partir de 5.90 € en jardinerie

Gamme Flower-I

Composé en fibres polyesters, le gant Flower -I orné d’un motif fleuri est un compagnon pour le jardinage au quotidien.

A partir de 7 € en jardinerie

Enfin, la cerise sur le gâteau serait évidemment de soigner l’emballage avec du papier cadeau sur le thème des plantes évidemment !

A vos achats, les amis 🙂 ! 

Crédits textes et photos : OsezPlanterCaPousse®

Publié le 4 commentaires

Comment tailler un bonsaï ? Tout savoir sur la taille des bonsaïs de A à Z #Vidéo #DIY

Les bonsaïs, tout un art à part entière qui nécessite des conseils avisés.

Découvrez en image comment réaliser une taille de bonsaï pour conserver une forme minimaliste et réaliste d’un arbre nain cultivé en pot avec toutes les étapes, le matériel nécessaire et les pièges à éviter.


Si vous avez aimé cette vidéo, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube.


Crédits vidéo et textes : OsezPlanterCaPousse®
Publié le 3 commentaires

Comment obtenir de VRAIES plantes DESIGN ? #video

Vous en avez assez des plantes aux formes standards et vous vous demandez comment avoir de vraies plantes originales, design et branchées.

A vrai dire, cela revient à se demander comment tuteurer EFFICACEMENT ?

Découvrez les astuces de OPCP et apprenez à vous créer des plantes ultra-lookées le tout en DIY. Exemple de réalisation sur un bonsaï Ficus Ginseng.

Regardez la vidéo jusqu’à la fin, il y a un petit bonus 😉.

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à vous abonnez à la chaine YouTube, à commenter

et partager !

 

Publié le 2 commentaires

Bonsaï Poivrier du Japon

Le bonsaï faux poivrier du Japon est une plante vivace tropicale originaire de Madagascar.

Elle aime donc la chaleur et le soleil et comme tout bonsaï, son arrosage est « délicat « . Je m’explique. Son pot et ses racines étant tellement réduits au strict minimum que le moindre coup de stress : coup de chaud, de froid, grêle… fait des dommages irrémédiables sur le feuillage et sur le plan de manière générale, compte tenu de la petitesse des arbres bonsaï.

Heureusement sa croissance est rapide ! Très décoratif, il développe un feuillage brillant, d’un vert foncé avec un port touffu, robuste, et persistant. Quand on frotte son feuillage, il dégage un parfum épicé, poivre et citron pour le mien. Un régal !

Ses troncs sont faciles à tordre et à tuteurer pour créer une plante au design original. Je vous conseille de prendre du câble électrique pour tuteurer et tordre les troncs : en effet, ce câble, à moindre coût, contient une gaine plastique, qui n’endommage pas les troncs de votre bonsaï. Le faux poivrier du Japon produit des petits fruits rouges de la taille d’une tête d’épingle utilisés en condiments au Japon dit-on. Pour autant, il n’assaisonnera pas vos plats non plus.

Il s’expose à votre convenance en plein soleil, mi-ombragé ou à même l’ombre mais dans un endroit très lumineux.

Pour l’arrosage, si il est en plein soleil et que les températures dépassent les 20°C je vous conseille de baigner la plante 12h dans l’eau tous les 3 jours. Vider le surplus d’écoulement avant de le replacer sur sa soucoupe. Si son exposition est mi ombragée, procéder de même 1 fois tous les 7 à 10 jours. Si c’est ombragé, 1 fois tous les 15 jours suffit.

Certains puristes n’affectionnent pas cette méthode d’arrosage et préfèrent pratiquer une pulvérisation sur le feuillage et la terre. Je trouve que cette méthode est adéquate uniquement pour les avertis !

Aussi, il passera l’été dehors et l’hiver au première gelée il faudra soit le rentrer dans votre intérieur (bien à la lumière). L’arrosage préconisé est tous les 7 à 10jours. Soit vous le remisez dans une pièce lumineuse, fraîche et hors gel pour une période de repos tout en surveillant l’arrosage. Son substrat devra sécher avec chaque nouvel arrosage. Ses feuilles peuvent tomber pendant cette période. Au printemps ressortez le dehors. Il repartira avec les beaux jours !

Publié le 8 commentaires

L’art topiaire ou l’art de sculpter !

En forme de nuage, boule, spirale, ou autres, la taille topiaire est tout un art !

On parle d’ailleurs de l’art topiaire ! Cet art consiste à sculpter, donner une forme plus ou moins géométrique à une plante, un arbre ou un bonsaï. Datant de l’Antiquité, cette taille a pris toute sa noblesse lors de la période des célèbres jardins à la française.

Afin que le plant soit bien dense en feuillages, il est primordial de le tailler régulièrement tous les 1 à 2 mois, avec délicatesse car une erreur est visible de suite !

Pour commencer l’art topiaire, je vous conseille le cyprès ou tout autres variétés de plantes résineuses. Cet arbre est le plus simple pour réussir à coup sûr sa première taille topiaire ! Sa croissance est relativement rapide et surtout il est très robuste. Il résiste facilement à la chaleur, et n’est pas sensible aux parasites.

Pour effecteur une taille ronde, je vous conseille de prendre un cintre ou un fil de fer et de l’arrondir à votre guise en fonction du diamètre des boules que vous souhaitez obtenir. Insérer le au milieu du plant. Tout ce qui dépasse le 1/2 cercle pré-défini par vos soins est à couper. Cela fonctionne quelque soit la variété de plantes.

Pour la taille nuage, vous faites la taille boule puis vous couper en 2 de manière horizontale les boules. Arrondissez les cotés et dessous afin de faire des nuages bien propres et nets.

Pour la taille spirale, honnêtement les choses se compliquent. Si vous en possédez déjà un, je vous conseille de le tailler très régulièrement (1 fois par mois l’été, 1 fois tous les 3 le reste de l’année) afin que vous gardiez les lignes directrices du plan de départ. Laissez lui juste prendre de l’épaisseur mais veillez à conserver sa hauteur d’origine.

Si vous tentez l’expérience spirale à partir d’un plant « normal », il va falloir être patient et tailler très régulièrement (tous les mois ou tous les mois 1/2 max) afin de sculpter petit à petit ses lignes. Un tuto sera mis en ligne prochainement qui expliquera concrètement mes petites astuces.

Cette taille peut selon moi se pratiquer sur toutes les plantes à partir du moment où elles ont un tronc avec du bois. Voici une liste d’arbres qui se prêtent bien à cette technique de taille : buis, cyprès, olivier, ficus, troène, if…

Enfin, certaines œuvres d’art grandeur nature de plusieurs mètres de haut et de larges représentent une mise en scène complète avec cette technique.