Sauver mes plantes préférées

C’est à la fois TELLEMENT fâcheux et regrettable de constater que le dernier beau plant que vous venez de vous offrir se porte pas mal, végète ou même dépérit sous vos yeux impuissants… qu’un coaching personnalisé s’impose !

Je vous propose mes conseils avertis et personnalisés afin de lui redonner sa splendeur avec la formule :

Coaching « Sauver mes plantes préférés ! » à 9 € au lieu de 12€

Ce coaching convient aux plantes d’intérieures comme d’extérieures, porte généralement sur une plante que vous affectionnez particulièrement ou sur une plante de caractère de type bonsaï, olivier, cactées … à titre d’exemple.

Le coaching porte sur une seule plante à la fois et se déroule en 3 étapes.

1/ Remplissez le formulaire détaillé que je vous envoie avec des photos de votre plant.

2/ Renvoi du diagnostic et actions détaillées à mettre en place.

3/ Deux suivis dans un délai qui me semble adéquate en fonction de votre plant afin d’adapter ou non les soins.

Alors n’hésitez plus ! COMMENCEZ MAINTENANT votre expérience Coaching avec le formulaire de paiement ci-dessous.

NB : un compte Paypal n'est pas obligatoire. Pour payer par CB cliquez sur les icônes des carte bancaires ci-dessous, pour payer par Paypal cliquez sur l'icône PaypaL.

Coaching Sauver mes plantes préférées

Pour revitaliser et sauver plusieurs plantes, indiquez la quantité désirée et cliquez sur les icônes des cartes bancaires ci-dessous pour un règlement par CB (ou cliquez sur l'icône Paypal pour un règlement Paypal)

€9,00

Un commentaire sur “Sauver mes plantes préférées

Ajouter un commentaire

  1. Je voulais très sincèrement vous remercier pour ce coaching et tous vos précieux conseils. Mon olivier a retrouvé sa forme et fait pleins de nouvelles feuilles, je suis ravie.
    Merci de me l’avoir sauvé !!!
    Je conseille vivement ce type de prestations

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :