Publié le 2 commentaires

Envie d’un jardin design ? Optez pour l’art topiaire

Vous souhaitez un jardin design avec des végétaux aux courbes et formes inédites, optez pour les tailles topiaires.

Considéré comme un art proche de la sculpture, l’art topiaire consiste à tailler architecturalement des végétaux selon des formes bien définies.

Pratiquées essentiellement sur des arbres ou arbustes, on retrouve des tailles topiaires aux formes boules, nuages ou spirales principalement, mais également avec des formes plus complexes.

Fréquemment utilisées sur les variétés qui tolèrent des tailles régulières comme les cyprès, if, olivier, buis ou encore troènes, les tailles topiaires ne passent pas inaperçues dans les jardins.

Découvrez dans cette vidéo, comment conserver votre taille topiaire et comment l’entretenir !

Sachez que les topiaires sont magnifiques et nettes que si elles sont taillées et entretenues régulièrement, à raison de tous les 3 semaines en période de croissance.

A vos sécateurs !



Crédits textes et vidéo : OsezPlanterCaPousse

Publié le 2 commentaires

Vidéo Atelier Bonsaï

Retour en image sur l’atelier Création Bonsaï.

Un immense remerciement aux participants et aux partenaires qui font de ces matinées végétales un vrai régal au sens propre comme au figuré !

N’oubliez pas de vous inscrire sur le Blog pour connaître les actualités des ateliers à venir et à la chaîne Youtube !



Remerciements aux partenaires et contributeurs :


Crédit textes et vidéo : OsezPlanterCaPousse
Crédit musique : That day de Jef
Publié le Un commentaire

Sapin de Noël, Nordmann Vs Épicéa, lequel choisir ?

Chaque année, plus de 5 millions de sapins naturels sont vendus en France pour les fêtes de fin d’année.

C’est donc tous les ans le même dilemme : Nordmann Vs Epicéa ? Lequel choisir ?

Faisant directement l’impasse sur les sapins synthétiques qui restent bien évidemment une autre alternative ; vous trouverez dans cet article les avantages vous aidant ainsi à faire le choix cornélien de la variété de votre sapin.

Alors êtes-vous plutôt Nordmann ou Épicéa ?


L’ÉPICÉA

Originaire des montagnes d’Europe comme les Ardennes par exemple, l’Épicéa présente de nombreux avantages.

Sa forme est conique et généralement bien homogène et équilibrée. Les Épicéas sont à la fois denses et bien touffus et laissent apparaître des aiguilles fines et délicates. Sa couleur est plutôt vert tendre.

       Son parfum enivrant

Avec son parfum profond, il embaume nos intérieurs de cette odeur de sève résineuse si particulière comme nulle autre pareille. Ces émotions olfactives nous replongent directement dans notre enfance et ravivent des souvenirs agréables.

         Son prix

L’Épicéa est un sapin qui pousse relativement vite. Comptez environ 8 années pour qu’il atteigne 2 mètres de haut. Ce qui est toute proportion gardée, relativement rapide. Cette rapidité de croissance permet ainsi aux producteurs de proposer des prix attractifs.

Forts de ce arguments, il est resté pendant longtemps le bestseller des ventes de sapins en France.


NORDMANN

Détrônant l’Épicéa depuis déjà 2015 avec plus de 72% des ventes, il est désormais la vedette !

Découvert par le botaniste A. Von Nordmann dans les montagnes du Caucase entre 1 000 et 2 000 mètres d’altitude, il est cultivé en Europe occidentale depuis 1848.

Alors, quelles sont ses caractéristiques ? Comment est-il devenu en quelques années le numéro 1 des ventes ?

       Sa silhouette parfaite et ses larges aiguilles

C’est ce qui le caractérise en premier lieu. Une forme parfaitement pyramidale avec de larges aiguilles d’un vert sapin franc, des étages touffus et bien marqués permettant de le décorer plus facilement.

       Sa résistance implacable

Son véritable atout, et non des moindres, est qu’il supporte parfaitement bien la chaleur de nos intérieurs. Et ce n’est pas rien ! Une garantie d’avoir des aiguilles qui ne tombent pas au moindre passage d’enfants ou d’animaux domestiques et un sapin comme neuf le jour du réveillon ou le jour de Noël.

Malgré une croissance plus lente, ses atouts de tailles, nous font oublier son prix plus élevé.


CONSEILS D’ACHAT & ASTUCES

  •  Favorisez l’achat chez un producteur plutôt qu’en grande surface ou en jardinerie.

Acheter directement aux producteurs, c’est l’assurance d’avoir un sapin « frais », qui n’a pas été coupé il y a plusieurs semaines et qui n’a pas voyagé dans des chambres froides ou autres entrepôts.

Que votre choix porte sur le traditionnel Épicéa ou sur l’actuel Nordmann, achetez directement au producteur c’est la garantie d’avoir une excellente tenue dans le temps de votre sapin.

C’est un acte éco-responsable, votre achat profitera directement à l’économie locale.

  • Surélevez votre sapin, surtout si vous avez un chauffage au sol soit à l’aide d’une table, ou d’un support quelconque, soit à l’aide de matériaux isolants (tasseaux de bois, lièges, etc…)
  • Récupérez les tiges du bas du sapin pour en faire des compositions de table. Ajoutez quelques branches de buis, une pomme de pin, quelques roses de Noël ou autres accessoires et le tour est joué.


RÉCAPITULATIF

ÉpicéaNordmann
  les + 
Prix attractif
Odeur emblématique
Croissance rapide
Résistance à la chaleur
Excellente durabilité
Ne perd pas ses aiguilles
  les –
Non résistant à la chaleur
Perd rapidement ses aiguilles
Prix plus onéreux
Croissance lente

En conclusion, il n’y a pas de bons ou de mauvais sapins. Le choix reste personnel ! Ce qui est important, c’est d’en prendre un à son image, qui correspond à soi et à ses propres valeurs.

A vos achats…

Et pourquoi pas un sapin sans sapin

Un sapin de Noel design, contemporain et 100% aérien

Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse
Publié le

Abonnez-vous au blog et devenez un expert !

Pour rejoindre notre communauté et devenir un expert des plantes et du jardin, cliquez ici. Vous recevrez désormais la newsletter d’OPCP.

Retrouvez-nous aussi sur YouTube, Instagram, Facebook, Twitter et Pinterest.

Bonne lecture à tous et n’oubliez pas de liker et partager et les articles qui vous ont plu 😉!

Publié le 8 commentaires

L’art topiaire ou l’art de sculpter !

En forme de nuage, boule, spirale, ou autres, la taille topiaire est tout un art !

On parle d’ailleurs de l’art topiaire ! Cet art consiste à sculpter, donner une forme plus ou moins géométrique à une plante, un arbre ou un bonsaï. Datant de l’Antiquité, cette taille a pris toute sa noblesse lors de la période des célèbres jardins à la française.

Afin que le plant soit bien dense en feuillages, il est primordial de le tailler régulièrement tous les 1 à 2 mois, avec délicatesse car une erreur est visible de suite !

Pour commencer l’art topiaire, je vous conseille le cyprès ou tout autres variétés de plantes résineuses. Cet arbre est le plus simple pour réussir à coup sûr sa première taille topiaire ! Sa croissance est relativement rapide et surtout il est très robuste. Il résiste facilement à la chaleur, et n’est pas sensible aux parasites.

Pour effecteur une taille ronde, je vous conseille de prendre un cintre ou un fil de fer et de l’arrondir à votre guise en fonction du diamètre des boules que vous souhaitez obtenir. Insérer le au milieu du plant. Tout ce qui dépasse le 1/2 cercle pré-défini par vos soins est à couper. Cela fonctionne quelque soit la variété de plantes.

Pour la taille nuage, vous faites la taille boule puis vous couper en 2 de manière horizontale les boules. Arrondissez les cotés et dessous afin de faire des nuages bien propres et nets.

Pour la taille spirale, honnêtement les choses se compliquent. Si vous en possédez déjà un, je vous conseille de le tailler très régulièrement (1 fois par mois l’été, 1 fois tous les 3 le reste de l’année) afin que vous gardiez les lignes directrices du plan de départ. Laissez lui juste prendre de l’épaisseur mais veillez à conserver sa hauteur d’origine.

Si vous tentez l’expérience spirale à partir d’un plant « normal », il va falloir être patient et tailler très régulièrement (tous les mois ou tous les mois 1/2 max) afin de sculpter petit à petit ses lignes. Un tuto sera mis en ligne prochainement qui expliquera concrètement mes petites astuces.

Cette taille peut selon moi se pratiquer sur toutes les plantes à partir du moment où elles ont un tronc avec du bois. Voici une liste d’arbres qui se prêtent bien à cette technique de taille : buis, cyprès, olivier, ficus, troène, if…

Enfin, certaines œuvres d’art grandeur nature de plusieurs mètres de haut et de larges représentent une mise en scène complète avec cette technique.