Publié le

Atelier en Ligne – Centre de Table Noël ou Naturel – Dim 20/12/20

Réalisez Votre Centre de Table Noël ou Naturel


Profitez d’une animation en toute sécurité à la maison à pratiquer en solo ou en famille, ouvert à tous où que vous soyez ! ! 

Votre fierté du jour sera d’apprendre et de réaliser les techniques de création et de décoration d’un centre de table à l’esprit Noël ou dans des teintes plus naturelles, l’ensemble du matériel étant fourni.



Comment ça marche ?

  • 1. Inscrivez-vous à l’atelier via le lien ci-dessous ou sur notre page Facebook avant le 13/12/2020 00h(date de fermeture des inscriptions).
  • 2. Recevez à la maison votre Box- Atelier ou récupérez-la via un service de Click & Collect* sur Lyon-Dardilly, après avoir soigneusement choisi vos fournitures parmi un large choix : sapin, eucalyptus, laguirus blancs, beiges, rouges, épi de blé, pommes de pin, eucalyptus dorés, etc… (questionnaire détaillé envoyé après inscription pour valider vos choix).
  • 3. Connectez-vous à l’atelier en ligne le jour de l’événement (lien envoyé par mail la veille) et c’est parti pour une matinée végétale ! 

Que votre décor soit traditionnel, graphique, épuré ou design, sachez laisser libre cours à votre créativité et surtout faites vous plaisir !

Un petit cadeau idéal pour se faire plaisir ou à offrir à l’approche des fêtes.

Des surprises cadeaux de partenaires seront remis dans les Box-Atelier à l’issue d’un tirage au sort, avec le livre « Permaculture d’intérieur » de Laura Bruneau aux éditions Rustica et des nouveaux engrais de chez Jungle Feed.


ATTENTION FERMETURE DES INSCRIPTIONS LE 13/12/2020 POUR ENVOI DES COLIS SEMAINE SUIVANTE


Si vous avez des questions sur l’organisation, n’hésitez pas à nous contacter à osezplantercapousse@gmail.com ou au 06 22 07 25 66 ! Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner.

*Aussi, les participants qui souhaitent un Click & Collect, veuillez prendre contact avec nous pour bénéficier d’un code promo déduisant les frais de port de 4,95€.


Des surprises cadeaux de partenaires seront remis dans les Box-Atelier à l’issue d’un tirage au sort avec le livre « Permaculture d’intérieur » de Laura Bruneau aux éditions Rustica et des nouveaux engrais de chez Jungle Feed.

Atelier ouvert à La France, Suisse, Belgique et Luxembourg !



Remerciements aux partenaires pour leurs soutiens :


Publié le

Atelier Végétal en Ligne – Couronne de Noël – Sam 28/11/20

Nouveau Concept l’atelier végétal d’OPCP devient 100% digital !


Afin de respecter les dernières mesures sanitaires gouvernementales sans pour autant mettre de côté tous ses loisirs et moments de plaisir, les ateliers végétaux sont désormais digitaux et ouverts à tous où que vous soyez !


Profitez d’une animation végétale en toute sécurité à la maison à pratiquer en solo ou en famille !

Votre fierté du jour sera d’apprendre et de réaliser les techniques de création et de décoration d’une couronne de Noël*, l’ensemble du matériel étant fourni.


  • Inscrivez-vous à l’atelier via le lien ci-dessous ou sur notre page Facebook avant le 21/11/2020 (date de fermeture des inscriptions).
  • Recevez à la maison votre Box- Atelier ou récupérez-la via un service de Click & Collect** sur Lyon-Dardilly, après avoir soigneusement choisi vos fournitures parmi un large choix : sapin, eucalyptus, gypsophile, lagure ovale, blé, etc… (questionnaire détaillé envoyé après inscription).
  • Connectez-vous à l’atelier en ligne le jour de l’événement (lien envoyé par mail la veille) et c’est parti pour une matinée végétale !

Que votre décor soit traditionnel, graphique, épuré ou design, sachez laisser libre cours à votre créativité et surtout faites vous plaisir !

Un petit cadeau idéal pour se faire plaisir ou à offrir à l’approche des fêtes.


ATTENTION FERMETURE DES INSCRIPTIONS LE 21/11/2020 POUR ENVOI DES COLIS SEMAINE SUIVANTE


Si vous avez des questions sur l’organisation, n’hésitez pas à nous contacter à osezplantercapousse@gmail.com ou au 06 22 07 25 66 ! Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner.

**Aussi, les participants qui optent pour un Click & Collect, veuillez prendre contact avec nous pour bénéficier d’un code promo déduisant les frais de port.


Des surprises cadeaux de partenaires seront remis dans les Box-Atelier à l’issue d’un tirage au sort avec le livre « Permaculture d’intérieur » de Laura Bruneau aux éditions Rustica et des nouveaux engrais de chez Jungle Feed.

Atelier ouvert à La France, Suisse, Belgique et Luxembourg !



*Diamètre couronne 31 cm.

Remerciements aux partenaires pour leurs soutiens :


Publié le

5 astuces pour soigner ses plantes d’intérieur en hiver

En hiver, les jours sont plus courts, la luminosité est plus faible et la plus part des plantes sont au ralenti voire en dormance pour certaines.

Alors quels sont les bons gestes à avoir et les soins particuliers à faire en hiver pour profiter pleinement des ses plantes d’intérieur et les préparer comme il se doit à une belle reprise au printemps.



1ère astuce : HUMIDIFIER L’AIR / VAPORISER LES PLANTES

Les atmosphères sèches de nos intérieurs chauffés en hiver provoque un manque d’humidité ambiant et l’assèchement de l’extrémité des feuilles dans un premier temps, puis in fine l’assèchement des feuilles entières.

Il est donc important d’humidifier un maximum l’environnement de vos plantes par vaporisation quotidienne à l’eau tiède, et par regroupement de celles-ci. Les unes contre les autres les plantes sont plus fortes et se créer alors un « micro-climat » plus humide et favorable.


Alocasia zebrina
Calathea lancifolia
syngonium neon robutsa
syngonium rose 
tillandsia


2ème astuce : DEPOUSSIERER LES FEUILLES

Enlever la poussière des feuilles est nécessaire pour faciliter l’absorption de la lumière et le phénomène de photosynthèse. L’idéal est une douche à température ambiante pour éviter les chocs thermiques tous les 15 jours pour les spécimens déplaçables sinon un linge humide type micro fibre à passer avec délicatesse sur chaque feuille. Certes plus long, mais tout aussi efficace.


3ème astuce : NE PAS FERTILISER


Comme indiqué l’hiver est une période de repos végétatif qu’il est important de respecter. C’est à cette période précise de l’année que la plante recharge ses batteries et une fertilisation risque de la déséquilibrer. Il faudra patienter jusqu’au printemps pour amender vos plantes en engrais. Personnellement, je recommence à fertiliser certaines plantes à partir de fin mars, début avril selon les températures.

Découvrez dans ces précédents articles comment réaliser votre engrais maison, naturel et écologique et leur utilité.


4ème astuce : ARROSAGE PAR OYA


Toujours délicat, les questions sur l’arrosage reviennent très fréquemment. Trop d’eau, pas assez ; bref, le diagnostic est difficile et l’enjeu important.

Découvrez ce système d’arrosage naturel écologique et économique qui vous débarrasse de toutes contraintes et questionnements inutiles.

Je vous réserve une surprise très prochainement au sujet des oyas alors restés connectés… et découvrez dans ces courtes vidéos leur efficacité.


Une Monstera et son système racinaire largement déployé autour de l’oya

5ème astuce : LE PETIT PLUS


Disposez dans votre terre du charbon actif en poudre que l’on trouve dans le commerce ou un simple morceau de charbon de bois de nos barbecues d’été.

Le charbon est un antifongique naturel qui favorise le bon développement bactérien du terreau, qui lutte contres les champignons et maladies fongiques et limite les mauvaises odeurs.

Bref, à mettre sans restriction dans toutes les plantes tropicales qui ont besoin d’une bonne et constante humidité.


Début de racines d’une Alocasai zebrina à proximité de l’oya (mis en terre il y a 15 jrs)

Crédits photos, textes et vidéos : OsezPlanterCaPousse
Publié le Un commentaire

5 étapes au jardin pour passer à l’hiver

L’hiver s’installe à grand pas, avec des températures de plus en plus fraiches qui accompagnent de la chute des feuilles des arbres, changeant le panorama le temps d’une nouvelle saison.

L’automne et l’hiver sont bels et bien installés et il est grand temps de faire un bon ménage au jardin !

Voici 5 étapes à faire au jardin pour préparer l’hiver.


1.RAMASSER LES FEUILLES MORTES

Étalées sur votre pelouse désormais devenue un véritable camaïeu de couleurs automnales flamboyantes dès qu’un rayon de soleil surgit, et malgré ce magnifique spectacle, les feuilles mortes sont à ramasser à la pelle !

Outre le fait qu’elles empêchent votre pelouse de respirer et de faire le plein de lumière pendant cette période où les jours sont courts, elles s’avéreront très utiles pour créer un paillage et protéger naturellement des plantes contre le froid ou pour être utilement recycler en compost que vous utiliserez au printemps prochain pour fertiliser.


5 étapes au jardin pour passer l'hiver
5 étapes au jardin pour passer l’hiver

2. HIVERNER LES ROBINETS & PROTÉGER VOS PLANTES DU FROID

Stoppez l’arrivée d’eau de votre robinet extérieur et purgez le circuit afin que l’eau résiduelle et le gel n’endommage pas votre robinet et vos canalisations.

Puis rangez vos tuyaux d’arrosage et arrosoirs dans une pièce hors gel ou à défaut mettez vos arrosoirs à l’envers – surtout pour les arrosoirs en zinc – afin que l’eau ne s’infiltre pas.

Enfin, découvrez mes astuces pour protéger efficacement vos plantes du froid et du gel.


3. FAIRE PLACE NETTE DES ANNUELLES ET ENTRETIEN DES VIVACES

Retirez les mottes des plantes annuelles fanées et taillez vos plantes vivaces en rabattant les branches mortes, mal placées ou en surnombres.


4. NETTOYER LES OUTILS

Un peintre se doit d’avoir de bons pinceaux, un jardinier de bons outils !

Alors, on vérifie les lames des sécateurs, des tailles-haies, et de la tondeuse. On gratte à la paille de fer la rouille et on affûte les lames. Plus vos lames sont affûtées et tranchantes, moins c’est agressif pour les plantes.

Nettoyez les autres petits outils tels que les pelles, grattoirs, plantoirs de la même manière à l’exception des manches en bois qui apprécieront une huile pour être nourri, conserver leur éclat et éviter toute fissure.

Évidemment on sèche tout bien correctement avant de tout ranger.


5. PLANTER DES BULBES & SE FAIRE UNE COMPOSITION AUTOMNALE

D’octobre à fin décembre, plantez les bulbes à floraisons printanières telle que les tulipes, jacinthes, narcisses en pleine terre, en pot, ou en jardinière. Au printemps, leurs couleurs et parfums vous immergeront directement dans la saison.

Enfin, faites-vous plaisir et préparez-vous une belle composition de saison pour l’extérieur, histoire de ne pas rester avec un jardin « en sommeil ».

Favorisez pour une composition mixte faite à la fois de plantes vivaces : roses de Noël, bruyère, euchère ; et d’annuelles : cyclamen, pensée.

De cette manière vous n’aurez qu’à renouveler les annuelles vous permettant de diversifier au fil des années les variétés et les couleurs.


Crédit photos et textes  : OsezPlanterCaPousse
Publié le 3 commentaires

Comment protéger efficacement ses plantes du froid pour la saison hivernale ?

C’est toujours fâcheux de voir ses plantes, que l’on a bichonné avec soin et attention toute une saison ou bien plus, prendre un coup de froid, en souffrir, et même dans des cas extrêmes périr.

Il me parait donc judicieux de partager avec vous quelques conseils sur l’hivernage de nos amies les plantes.

Astucieux, ils vous permettront d’hiverner efficacement vos plantes pour les protéger des gelées et les retrouver en bon état au printemps.

Dans la mesure du possible, vous pouvez optimiser l’hivernage en combinant les six solutions proposées.

1 – Favorisez une exposition au Sud.

Déplacez au Sud le maximum de plantes possibles. Elles profiteront de la chaleur du soleil quand il se montrera ; c’est toujours ça de pris !

sunset-2021238_1920

 


2 – Adossez vos plantes contre un mur d’habitation, une palissade, une clôture,

ou encore dans une cour intérieure…Cela permettra d’une part, de les protéger contre le givre et les vents froids, et d’autre part leur permettra de profiter de la chaleur restituée par les habitations ou les murs.

ripe-3080537_1920

 


3 – Supprimez toutes les soucoupes des pots.

L’excédent d’eau en hiver est très néfaste, à la fois pour la plante et votre poterie.

En effet, dès les premières gelées, l’eau stagnante, même en faible quantité, s’infiltre et risque fortement de geler, causant des dégâts irrémédiables. Cela va simultanément faire geler les racines du plant et faire éclater votre poterie !

icicle-1954827_1920

 


4 – Isolez vos plantes du sol.

Pour cela, la première chose à faire est de surélever les pots afin qu’ils ne soient plus en contact direct avec le sol.

Vous pouvez utiliser des petites briques par exemple ou pour un effet optimum des matériaux isolants comme des tasseaux de bois, du liège, du polystyrène, du papier bulle pour les plus légères…

A défaut, un carton ou un tapis sera toujours mieux que rien.

 


5 – Paillez vos plants.

Utilisez de la paille que vous mettez au pied des plants en couche épaisse. Ne tassez pas trop, ce n’est pas nécessaire, bien au contraire, l’air doit pouvoir circuler pour éviter tout pourrissement.

Vous pouvez aussi mettre des amas de paille verticalement autour du feuillage de votre plante. Enrubannez l’ensemble avec des ficelles sans trop serrer, encore une fois pour laisser une circulation d’air.

A défaut de paille, vous pouvez utiliser des feuilles mortes ; cela fera tout aussi bien l’affaire.

 


6 – Posez des voiles d’hivernage.

Les voiles d’hivernage sont très efficaces. Vous pouvez les mettre en plusieurs épaisseurs sans problème. L’idéal est que le plant entier soit protégé du pot jusqu’au feuillage. Il existe dans le commerce soit des rouleaux aux mètres, soit des grandes « poches » justement pour mettre la plante entière à l’intérieur.

Les voiles d’hivernage peuvent se réutiliser d’années en années, ne les jetez pas.


BON A SAVOIR

  • L’hivernage est à faire au plus tard au 1er Décembre avant que les premières gelées n’arrivent. Pour ma part, j’hiverne mes plantes du 1er Décembre jusqu’au 15 Mars.
  • Ne pas oublier d’arroser les plantes pour autant. Ce n’est pas parce que vous les avez hiverner qu’elles n’ont plus besoin d’eau. Arrosez une fois par mois environ selon les variétés et la taille des plantes. Si elles prennent naturellement l’eau de pluie, ce n’est pas nécessaire d’arroser.
  • Les plantes succulentes cultivées en extérieur doivent être maintenues au sec tout l’hiver donc protégées complètement de toutes intempéries.
  • Les plantes en pot plastique vont être très mal menées, il faut soit changer pour une poterie favorable à un meilleur échange thermique soit les rentrer à l’abri du gel.
  • Les « must have » sont incontestablement les poteries RAVEL. Cette maison française dispose d’un véritable savoir-faire depuis 5 générations garantissant les poteries contre le gel, capables de résister aux hivers les plus rudes.

 

Crédit texte : OsezPlanterCaPousse®
Publié le

Abonnez-vous au blog et devenez un expert !

Pour rejoindre notre communauté et devenir un expert des plantes et du jardin, cliquez ici. Vous recevrez désormais la newsletter d’OPCP.

Retrouvez-nous aussi sur YouTube, Instagram, Facebook, Twitter et Pinterest.

Bonne lecture à tous et n’oubliez pas de liker et partager et les articles qui vous ont plu 😉!

Publié le 5 commentaires

Halloween 🎃, la Toussaint c’est pour bientôt !

Halloween et de la Toussaint approchent, êtes-vous prêts ?

Confectionner son décor Halloween 🎃 est toujours une activité à partager en famille agréable et ludique.

jack-o-lanterns-3735386_1920


UN PEU D’HISTOIRE

Halloween, terme anglais venu de l’abréviation d’ « All Hallow’s Eve », que l’on pourrait traduire comme la veille de Tous les Saints ou la veille de la Toussaint, est une véritable institution dans les pays anglo-saxons. Ce qu’on sait moins c’est qu’en réalité Halloween est un héritage d’une fête celtique très ancienne, la fête de Samhain.

Cette fête, pour petits et grands, où l’on peut croiser des zombies, des vampires et autres créatures morbides est célébrée le 31 octobre de chaque année.

Les enfants, arborant des déguisements tous plus effrayants les uns que les autres, ont pour habitude de visiter les maisons voisines en criant « Trick or Treat ! » traduit par « Un bonbon ou un sort ! ».

D’origine pourtant celtique et vieille de 3000 ans, cette fête est revenue en France dans les années 2000. Considérée longtemps comme une coutume américaine, elle commence aujourd’hui à s’ancrer dans notre culture française.


CONFECTIONNER SON DÉCOR HALLOWEEN

Que ce soit en intérieur ou extérieur, bien choisir sa décoration est importante. Des variétés nombreuses et  différentes de courges : citrouilles, potiron, potimarron et coloquintes vous permettront de réaliser une décoration avec des tailles, des couleurs et des aspects différents.

Vous pouvez aussi agrémenter votre décor d’autres végétaux type glands, marrons, feuilles mortes, paille etc… pour un rendu plus naturel. Amenez un peu de nature chez vous !

pumpkin-2327488_1920


COMMENT FAIRE SA CITROUILLE ?

Découpez entièrement la partie supérieure de la citrouille, le pédoncule si vous préférez à l’aide d’un couteau à dent. La peau et la chair sont très dures et nécessitent un peu de force.

Évidez le centre de la citrouille en coupant des tronçons et finissez à l’aide d’une grosse cuillère en raclant bien les bords. La tâche est un peu longue…

Une fois que votre citrouille est vide, découpez sur une face le décor que vous souhaitez : un visage, une main de vampire, une chauve souris comme présenté sur les photos. Autant de possibilités que d’idées….

Puis insérez à l’intérieur, quelques bougies chauffe-plat.


LES PETITS PLUS

Conservez bien la chair de votre citrouille et dégustez la en soupe, c’est excellent !

Quant aux pépins, ne les jetez pas ! Vous serez surpris de savoir que vous pouvez les déguster en graines apéritives. C’est délicieux. Rincez-les, faites-les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante et égouttez. Puis, faites-les griller à la poêle à sec, avec du sel et des épices, ou au four, de la même manière, pendant quelques minutes sous le grill. Dégustez, c’est prêt !

Happy Halloween et Joyeuse fête de la Toussaint !

Crédits Texte : OsezPlanterCaPousse®
Publié le 2 commentaires

En automne, on fait quoi au jardin ?

Personne mieux placé que Maupassant pour décrire cette incroyable saison : « L’automne, l’automne merveilleux, mêlait son or et sa pourpre aux dernières verdures restées vives, comme si des gouttes de soleil fondu avaient coulé du ciel dans l’épaisseur des bois. »

fall-1072821_1920

Des camaïeux d’or, pourpre, orange, jaune, rouge vif et marron s’entremêlent, et donnent envie de passer du temps au jardin, en se délectant des éclats de couleurs variées et vives que le soleil sublime avec délicatesse.

bench-560435_1920

Alors concrètement, que faire dans son jardin ou sur son balcon à l’automne ?

Voici donc la « To do List » :

– Planter les bulbes : c’est la pleine saison pour planter les bulbes de tulipes, jonquilles ou jacinthes. Ils germeront dès l’arrivée du printemps et amèneront une touche de couleur dans votre jardin ou sur votre balcon.

Les bulbes doivent être plantés en pleine terre ou en pot en positionnant l’extrémité pointue du bulbe dirigé vers le haut.

Enterrez le bulbe de deux à trois fois sa taille, recouvrez de terre, et tasser pour d’enlever les poches d’air. Espacez-les de 5cm les uns des autres, puis exposez au sud.

Astuce : Vous pouvez utiliser un plantoir à bulbes qui vous aidera à faire un trou suffisamment large et profond.

– Planter des végétaux : la saison est idéale pour planter des arbres ou des rosiers. La terre est encore suffisamment tiède avec les chaleurs de l’été et suffisamment humide avec les pluies d’automne pour accueillir une nouvelle motte de racine qui aura le temps de s’adapter à son nouvel environnement et de développer son système racinaire.

Astuce : arrosez copieusement après avoir planter pendant quelques jours.

– Tailler les plantes vivaces herbacées, arbustes et buissons.

Bref, faites du nettoyage : coupez les plantes vivaces avant que les plants jaunissent ou flétrissent et ne soient plus agréable à l’œil. Les plantes herbacées commencent en effet à se préparer pour l’hiver et ramènent leurs sèves vers leurs propres racines.

Les arbustes et buissons peuvent être rabattu d’un quart. Cela les fortifiera pour la saison prochaine.

Astuce : Utilisez des outils adaptés, propres et aiguisés : sécateurs, taille haies...

– Tailler les haies : c’est l’heure de la dernière taille des haies avant l’hiver. Cette taille peut paraître inutile pour certains mas en réalité elle est très importante car elle évitera l’accumulation d’humidité et un pourrissement de la haie par l’intérieur. Elle est donc à prendre au sérieux.

Soignez la coupe en étant un maximum régulier pour ne pas former de trous dans lesquels il n’y aura pas de repousses pendant l’hiver et qui donneront un aspect dégarni par endroit au printemps.

Astuce : créez-vous un gabarit de coupe et/ou prenez des repères fixes verticaux et horizontaux. Ce peut être un mur, un pylône pour les repères verticaux et un câble électrique ou un toit pour les repères horizontaux à titre d'exemple.

– Entretenir la pelouse : pendant l’hiver elle est mise à rude épreuve, il faut donc la bichonner avant les grands froids :

  1. Ratissez la pelouse pour retirer les feuilles mortes tombées des arbres lui permettant de prendre plus de luminosité.
  2. Tondez une dernière fois début novembre à une hauteur minimum d’environ 5cm. Sachez qu’une pelouse haute absorbe mieux la faible luminosité de l’hiver qu’une pelouse courte et résiste mieux à l’apparition de mauvaises herbes et de mousses.
  3. Fertilisez la pelouse mais pas avec n’importe quoi ! Un engrais d’automne est nécessaire car il peu dosé en azote et bien chargé en potassium. Sur les engrais classiques des pelouses c’est généralement le contraire, il y a plus d’azote et moins de potassium. Alors soyez vigilant sur l’achat de votre engrais ; le potassium l’aidera à mieux résister au gel.
Astuce : Mettez les feuilles mortes ramassées au compost ou aux pieds des arbres pour un paillage de protection au froid.

– Hiverner ses plantes : poser du voile d’hivernage, pailler le pied des plantes pour les protéger efficacement du froid hivernal. Un article sera consacré à ce thème prochainement.

Crédits texte : OsezPlanterCaPousse®