Publié par Laisser un commentaire

CALATHEA LANCIFOLIA, une plante belle tropicale pour débutants

Si je devais conseillé une plante tropicale graphique, ce serait sans conteste le Calathea lancifolia.

Pourquoi ? Pour sa beauté féérique et son entretien facile.

Avec son feuillage décoratif très élaboré, on a le sentiment d’observer une oeuvre d’art peinte par Mère Nature à chaque instant.

Découvrez dans cet article mes 5 astuces d’entretien du Calathea lancifolia, que l’on peut pratiquer sur la plus part des calatheas d’ailleurs.


1. EXPOSITION PEU LUMINEUSE

D’origine du Brésil, cette plante tropicale pousse à l’abri de grands arbres à l’état sauvage ne dépassant pas les 1m50 dans son milieu naturel et atteignant rarement plus d’un mètre dans nos intérieurs.

Le Calathéa apprécie donc un emplacement à la luminosité tamisée, loin d’une fenêtre, de la lumière vive et du soleil direct.


2. ARROSAGE HEBDOMADAIRE A L’EAU TIEDE

Un arrosage modéré hebdomadaire à l’eau tiède est idéale, la motte devant restée humide toute l’année sans être pour autant détrempée.


3. UNE DOUCHE TOUTES LES 3 SEMAINES

Un passage rapide d’1 à 2 minutes sous la douche à température ambiante, point important, toutes les 3 semaines feuillage et pot compris est idéal. L’objectif étant de nettoyer le feuillage de la poussière et de reproduire une pluie tropicale bénéfique à son développement.

Laissez le surplus d’eau s’écouler.


3. UN TERREAU ALLEGE

Un mélange de terreau traditionnel plantes vertes, tourbe blonde et brune avec de la perlite est idéal pour un terreau drainant.

Personnellement, je ne mets de pas billes d’argile au fond des pots des plantes tropicales, car je trouve que cela provoque une humidité constante trop importante au niveau des racines qui fait parfois jaunir les feuilles par excès d’humidité.


4. AJOUTEZ DU CHARBON DE BOIS AU TERREAU

Le charbon de bois est un antifongique naturel qui veille au bon développement bactérien, élimine les mauvaises odeurs et ravive les couleurs des calathéas.

En poudre ou simplement un morceau de charbon de bois de nos barbecues à mélanger au terreau directement conviendra parfaitement.


5. UTILISEZ UN POT PLASTIQUE

Un pot plastique est préférable pour les plantes tropicales dont les mottes doivent rester humides en permanence. Cela provoque un effet de serre et de chaleur au niveau des racines. Pour plus d’infos, rendez-vous sur ce précédent article sur le judicieux choix des pots.

Enfin, les racines apprécient d’être à l’étroit, rempotez uniquement tous les 3 à 4 ans.



BON A SAVOIR

  • Optez pour un plant de taille moyenne, un pot diamètre 13cm est bien pour commencer.

Les plantes plus grandes peuvent être un peu plus capricieuses, alors faites-vous la main sur un sujet intermédiaire, sans prendre non plus une baby plante.

  • Le Calathea lancifolia a la particularité d’avoir ses feuilles qui s’ouvrent en journée et se redressent à la nuit tombée.
  • Une exposition trop lumineuse ou au soleil le sollicite trop, l’affaiblit et enfin ternit son feuillage.
  • Si le bout des feuilles jaunit avec des taches marrons, c’est dû à un excès d’eau ou d’humilité, alors qu’un manque d’eau sera responsable de l’assèchement de l’extrémité des feuilles.

Pour aller plus loin, découvrez le Calathea triostar ci-dessous !


Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.