Comment entretenir ses poteries terre cuite ?

Les poteries terre cuite faites d’argile naturelle, qui arborent nos balcons, jardins et autres terrasses, offrent de nombreux avantages mais présentent également l’inconvénient de se couvrir de taches avec le temps.

Alors, comment entretenir ses poteries terre cuite ? Comment les nettoyer efficacement sans les abîmer ? A quelle fréquence ? Et comment les protéger des fissures ?


Avec les poteries terre cuite, il y a un avant – un pendant – et un après.

Et oui toutes les phases sont importantes pour limiter les taches blanches dû au calcaire et les décolorations dûes aux engrais, dépôts organiques et substrat trop riche.


ENTRETIEN DES POTS AVANT PREMIÈRE UTILISATION

Avant toute première utilisation, il est primordial de faire tremper les pots neufs pendant 48 h dans l’eau de pluie de préférence.

Après ce trempage, les pots doivent être complètement sec avant d’accueillir une plante.

Autant que possible, retournez-les et faites les sécher au soleil. Il n’est pas utile de les essuyer. Seuls le soleil et le vent assècheront correctement vos pots.


ENTRETIEN DES POTS PENDANT L’UTILISATION

Afin de protéger vos poteries des gelées et des fissures, il est essentiel de prendre quelques précautions :

  • A la plantation, il est déterminant de prévoir un drainage de qualité pour limiter toute eau stagnante au fond ou une humidité excessive de la motte de manière générale. Quelques cailloux plus grossiers au fond et des billes d’argile en couche épaisse seront garants d’un drainage adéquat. Pour pérenniser ce dispositif, et éviter que la terre « ne file au fur et à mesure » dans « la zone de drainage » je rajoute un feutre de plantation entre les billes d’argile et la terre, permettant ainsi à chacun de rester à sa place et de ne pas se mélanger.
  • En hiver, supprimez les soucoupes et surélevez de quelques centimètres vos poteries afin qu’elles ne soient pas en contact direct avec le sol, écartant tout risque de gel.
  • En pleine saison, n’oubliez pas de tourner vos poteries. Outre le fait que cela profitera à son hôte, exposez alternativement au nord et au sud, l’effet patine de la poterie sera d’autant plus agréable et homogène, ne vieillissant pas de la même manière au nord et au sud.


COMMENT NETTOYER SES POTERIES TERRE CUITE ?

Une fois encrassées, il est de bon ton de nettoyer vos poteries car mine de rien, ce calcaire obstrue la porosité de la terre cuite et réduit de ce fait les bienfaits des échanges thermiques que l’argile permet.

Et pas de secret, l’huile de coude est nécessaire. Vous pouvez utiliser selon le niveau de salissure une brosse en chiendent, ou dans les cas les plus extrêmes une paille de fer. Brossez délicatement pour ne pas entamer l’argile et rayer vos poteries. Seules les tâches les plus coriaces et épaisses nécessitent la paille de fer.

L’ajout de vinaigre blanc est conseillé. Très efficace pour dissoudre le calcaire, vous pouvez le diluer ou agir localement. Rincez abondement à l’eau claire ensuite, et faites sécher comme décrit précédemment.

Après le « décapage », vous pouvez nourrir vos poteries en appliquant avec un chiffon sec de l’huile de tournesol, de l’huile de lin. Massez et faisant des ronds et essuyez le surplus. A appliquer sur pots neufs ou nettoyés.


Ces entretiens sont à renouveler dès que les pots le nécessitent, sans fréquence particulière.

Le printemps arrive bientôt, alors prêts pour le nettoyage de printemps des pots ?



Crédits textes et photos : OsezPlanterCaPousse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :