Arroser trop ou pas assez, la fin du casse-tête de l’arrosage avec les Oyas

Vous vous posez sans cesse la même question au sujet de l’arrosage. Dois-je arroser ou non ? Tel est le dilemme auquel nous sommes tout confrontés.

Vous ne savez pas vraiment si vos plantes ont besoin d’eau ou au contraire si elles en manque et encore moins comment faire cet été pendant les vacances ou pendant vos absences professionnelles.

Bref, cela devient un casse-tête. Je vous fais part de la solution « miracle » que j’ai trouvé, testé et éprouvé.



Comme souvent, l’homme « moderne » n’a rien inventé. Technique ancestrale utilisée il y a 4000 ans en Rome antique et en Chine, et remis au goût du jour, les Oyas permettent un système d’arrosage naturel, écologique et autonome tout en favorisant le développant de la micro-flore et de la faune.

Ce sont des céramiques micro-poreuses en argile naturelle, remplies d’eau, enterrées à proximité des plantations permettant un arrosage constant, lent et sans évaporation. Conséquence de quoi, vous ferez une économie substantielle de 50% à 70% de votre consommation d’eau d’arrosage.

Outre ces attributs écologiques et environnementales, les Oyas chouchoutent les végétaux en leur évitant aussi le stress lié au manque d’eau grâce au maintien d’une humidité constante.

Un phénomène d’autorégulation s’opère et un équilibre hydrique entre l’Oya et la terre qui reste meuble et humide s’installe, la plante prend uniquement ce dont elle a besoin !



L’arrosage par capillarité est exclusivement racinaire, cela implique donc aussi la diminution du développement des mauvaises herbes.

Les Oyas sont très utilisés par les professionnels en permaculture mais aussi par les arboriculteurs grâce à un arrosage trois fois moins fréquent.

De toutes tailles et pour toutes les situations, les Oyas sont soit à enterrer soit à planter ; et leurs contenances varient de 0.3L à 10L.

Que ce soit pour vos plantes d’intérieures, vos poteries ou jardineries extérieures, votre jardin ornemental, potager ou encore aromatique, les Oyas restent selon moi le système d’arrosage le plus naturel et écologique possible. Bref un« must have » dont vous ne saurez plus vous passer et qui arrosera à la perfection vos plantes en fonction de leurs propres besoins. Plus de questions à se poser, contentez-vous de remplir vos Oyas !



Fabriqués à la main par un réseau d’artisans potier du Sud de la France et commercialisés par une entreprise de St Jean de Fos (34) à vocation écologique, éthique et sociale qui ne « vend pas de terre cuite mais qui essaye de changer le monde !’, rejoignez les utilisateurs d’Oyas.

Arrosez éco-responsables ! Pour plus d’infos, rendez-vous sur oyas-environnement.



Crédit texte et photos : OsezPlanterCaPousse


3 commentaires sur “Arroser trop ou pas assez, la fin du casse-tête de l’arrosage avec les Oyas

Ajouter un commentaire

  1. J’ai une question sur le remplissage de ton oya.
    Est ce que tu le remplis dès qu’il est vide?
    Comment procède tu?

    1. Bonjour
      J’utilise les oyas pour les plantes tropicales qui aiment l’humidité : Monstera, Alocasia, Calathea…
      Oui absolument je le remplis dès qu’il est vide, environ 1 fois par semaine voire 1 fois tous les semaines 1/2.
      En espérant vous avoir aidé 🌿🌱🤗

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :