Poteries terre cuite ou pots plastiques, comment choisir judicieusement ?

Choisir un contenant adapté aux plantes est un élément important qui rentre en compte dans leurs épanouissements.

Alors, savez-vous quel choix faire entre les poteries en terre cuite et les pots plastique ? Est-ce en fonction des végétaux ? Selon leur lieu de culture ? Quels sont les avantages et les inconvénients et selon quels critères choisir ?

Ici, je vous explique mon point de vue détaillé sur la question pour avoir testé différentes configurations.


Poterie terre cuite

La poterie en terre cuite est une matière naturelle issue de carrières. Elle est faite à base d’argile moulée puis chauffée à très haute température afin de durcir et de la figer définitivement.

Ses avantages sont nombreux en commençant par le plus essentiel, celui de jouer un véritable rôle de régulation thermique.

La terre cuite va optimiser et réguler la température de la motte en maintenant les racines à une température adéquate été comme hiver. L’été, la motte sera maintenu au frais et à contrario l’hiver, la motte sera maintenue au chaud.

Son rôle est donc essentiel pour l’épanouissement de votre plante.

Les terres cuites ont bien sûr quelques inconvénients. Elles sont évidemment plus lourdes que le plastique et plus fragiles en cas de choc.

Certaines peuvent avec le temps développer des tâches et/ou des traces de champignons. En effet, certains types de terre trop chargés en sels solubles sont absorbés par la terre cuite et contribuent au développement de tâches.

Il se peut aussi que des variations de teintes et de couleurs apparaissent en raison des dépôts organiques laissés par les engrais ou le calcaire de l’eau d’arrosage.

Ceci étant, ses petits défauts confèrent une certaine authenticité et un effet patiné aux poteries.

Dans le temps, et si les trous de drainage ne sont pas bien dégagés, l’eau s’infiltre et le gel peuvent fissurer la poterie la rendant à terme inutilisable.

Côté prix, on voit de tout : de la poterie simple à quelques euros jusqu’à certains modèles garantit antigel d’une épaisseur qui en dit long sur le poids valent plusieurs centaines d’euros mais sont d’une résistance à toute épreuve.

Voici quelques conseils pour bien entretenir votre poterie :

  • Lavez le pot neuf et le mouiller dans son intégralité avant de l’utiliser.
  • Tournez votre poterie régulièrement : cela permet à chaque face d’être exposée alternativement au Nord et au Sud, sachant que les mousses se développent davantage sur les faces exposées au Nord.
  • Veillez à ne pas obstruer les trous de drainage, en sur-élevant votre porterie afin de garantir l’écoulement de l’eau et d’écarter tout risque de gel et de fissures.
  • Utilisez un pistolet à eau à haute pression pour décaper les mousses sans risque d’abîmer la poterie.

Pots plastique

Les pots plastique ont l’avantage d’être économiques, légers et durables.

Certes moins sexy et naturels que la terre cuite, ils n’ont aucun effet bénéfique sur l’échange thermique, c’est même le contraire ! L’hiver en extérieur, la motte sera maintenue au froid exposant dangereusement la plante au gel et l’été le plastique va retenir la chaleur et même l’augmenter.

Coté durée de vie, il n’y pas de différences substantielles, ils peuvent aussi s’altérer et se casser dans le temps.

En revanche, utilisés à bon escient, ils sont idéales pour certaines plantes. Celles qui aiment la chaleur et l’humidité comme les boutures ou les plantes tropicales, marécageuses, aquatiques, les orchidées ou encore les plantes carnivores.

Notamment pour ces deux dernières, carnivores et aquatiques, l’utilisation d’une poterie terre cuite est totalement déconseillée car elle absorbe en lieu et place des plantes les minéraux contenus dans l’eau. A terme, ces minéraux feront forcément défaut aux plantes.

Alors que le pot plastique, lui va permettre de maintenir à une chaleur constante et une bonne absorption des minéraux par la plante.

Il en est de même pour les plantes tropicales qui nécessitent une très forte humidité. L’utilisation d’un pot plastique permet notamment de rajouter un cache-pot avec un lit de gravier humide au fond qui maintiendra une humidité ambiante dont elles ont besoin.


Alors, comment choisir ?

Pour choisir judicieusement, vous devez donc prendre en compte simultanément au moins trois critères :

  • le type de plante,
  • ses besoins en eau,
  • le lieu de culture de votre plante : intérieur ou extérieur.

Aussi, et de manière générale, je conseille pour toutes les plantes que vous mettez en extérieure à l’année ou même de manière ponctuelle l’été d’utiliser une poterie terre cuite. Ceci est valable pour les plantes succulentes et cactées, certaines plantes vertes, les arbustes, plantes aromatique, ect… L’échange thermique sera bénéfique pour votre plante.

Pour les petites plantes ou les boutures, vous pouvez utiliser un pot plastique qui favorisera une chaleur et humidité importante bénéfique ; ainsi que pour les plantes carnivores, aquatiques ou tropicales.

N’hésitez pas aussi à nettoyer vos contenants qu’il soient plastiques ou terre cuite en vue d’une réutilisation à l’eau de javel diluée, cela détruira toutes les bactéries. Rincez abondamment et réutilisez.

A vous choix et à vos rempotages 🙂


Crédits photos et textes : OsezPlanterCaPousse ® 

2 commentaires sur “Poteries terre cuite ou pots plastiques, comment choisir judicieusement ?

Ajouter un commentaire

  1. Je suis absolument d’accord avec vous pour l’utilisation des pots en terre ou en plastique. J’en ai fait l’expérience plusieurs fois mais les pots en terre cuite sont évidemment bien plus nobles.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :