Le Maranta, un feuillage aux mille détails et couleurs

Comment ne pas succomber au charme de cette plante tropicale d’intérieur, tant il y a des détails d’une finesse et d’une beauté extrême à découvrir sur son feuillage ?

Serait-il faux ? Voire même peint à la main ? Questions pertinentes qui peut nous venir à l’esprit, je vous l’accorde.

Et bien non, tout est vrai, la nature est capable de telles merveilles. La plante que j’ai le plaisir de vous présenter est un Maranta leuconeura.

De port touffu et compacte d’une trentaine de centimètres de haut à maturité, son feuillage est à mes yeux parmi les plus beaux et les plus décoratif.

Il arbore un dégradé de couleur impressionnant : vert foncé et vert clair pour les jeunes feuilles et des motifs symétriques. Parcouru de lignes rosées à rouges vifs depuis la nervure centrale jusqu’à l’extrémité arrondies des feuilles, le dessin est juste parfait. 

Longues d’environ 10cm, les feuilles ont la particularité de s’étaler et s’ouvrir la journée et de se redresser une fois le soir venu. C’est notamment pour cette raison qu’on la surnomme également plante dormeuse. Une fois la nuit tombée on découvre aussi que le revers des feuilles est rose à rouge vif selon l’éclairage.

Idéale pour apporter un peu d’exotisme et de couleur dans nos intérieurs en cette période hivernal…


CULTURE  ET ENTRETIEN

Comme toute plante tropicale, le Maranta aime la chaleur, l’humidité, et une luminosité tamisée sans soleil direct poussant à l’abri des grands arbres à l’état sauvage.

La température idéale de culture se situe entre 18° et 22°C.

Côté substrat, il aime une terre aérée, bien drainée et pas trop tassée. Prévoyez un mélange de terre de bruyère et de terreau pour plante verte avec des billes d’argile pour faciliter le drainage au fond du pot.

Affectionnant une bonne hygrométrie : le pot devra être placé sur un lit de graviers maintenus humides surtout en période de fortes chaleurs.

Maintenez toujours la terre fraiche, et ce quelque soit la saison : arrosez 2 à 3 fois par semaine l’été, et 1 fois par semaine l’hiver.

Vaporisez aussi quotidiennement le feuillage en été, et une à deux fois par semaine en hiver.

Favorisez un emplacement dans une pièce humide telle que cuisine ou salle de bain et évitez toutes sources de chaleurs à proximité.


DIVISION & BOUTURAGE

Optez plutôt pour la division que pour le bouturage !

Pour la division, profitez lors d’un rempotage printanier pour prélever une touffe en prenant soin de ne pas abimer les racines et les tiges. Puis replantez en terre directement.

Quant au bouturage en eau il se pratique aussi au printemps. Faites un prélèvement à l’aide d’un outil propre d’une tige saine d’au moins trois feuilles.

Mettez-là en eau à l’abri des courants et du soleil direct. En quelques semaines, les premières racines apparaitront.

N’attendez pas trop pour replanter car la bouture risque de s’habituer au milieu aquatique et pourrait ne pas supporter le retour en terre.

Dès que vous avez 3-4 racines de quelques centimètres, repiquez votre bouture et maintenez bien la terre humide jusqu’à ce que vous voyez des signes de reprises : bonne tenue de la bouture, nouvelle feuille en formation…


Rempotage

Découvrez dans cette vidéo comment rempoter un Maranta.

Si cette vidéo vous a plu, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube et d’activer la cloche des notifications pour ne pas manquer les prochaines vidéos.  N’oubliez pas aussi de liker, commenter et partager cette vidéo !


MALADIES

Les araignées rouges peuvent s’attaquer au Maranta.

Généralement dû à une atmosphère trop chaude et sèche, il convient alors dans un premier temps de traiter avec du purin d’ortie à l’aide d’un pinceau pour une action très localisée, à renouveler autant que nécessaire.

Ensuite, il vous faudra augmenter l’hygrométrie en vaporisant à l’eau claire le feuillage quotidiennement, en l’éloignant des sources de chaleurs, et en humidifiant régulièrement le gravier sous le pot de culture.

Favorisez également une poterie en terre cuite qui régule bien mieux l’échange thermique.


BON A SAVOIR
  • Pour raviver la coloration du feuillage et réduire les risques de pourriture ajoutez un peu de charbon de bois à la terre.
  • Le soleil direct ternit son feuillage.
  • Rempotez la plante chaque année au printemps.
  • Évitez les courants d’air
  • Ne pas la mettre en sujet isolé, préférez une exposition avec d’autres végétaux. Cela permet de conserver une humidité ambiante plus facilement
  • Le Maranta réussit très bien en terrarium.
  • Tournez la régulièrement pour maintenir une forme homogène.

Si cet article vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de liker, commenter et partager et de vous abonner au Blog et à la chaîne Youtube.

Crédits textes et photos : OsezPlanterCaPousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :